« Esprit d’hiver » de Laura Kasischke

 

Pour ma première chronique, j’ai décidé de prendre un huis clos se déroulant en hiver.  Sous la couette bien au chaud, je suis prête !

 

 

esprit-dhiver-laura-kasischke


Auteur:
 
Laura Kasischke

Titre:  « L’Esprit d’Hiver  »

Année d’édition: 2013

Nombre de pages: 276 pages

 

 

 

 

 

Mon regard s’est d’abord posé sur « Shining » de Stephen King et « Cyanure » de Camilla Lackberg. Mais ce sont des livres dont je connais déjà l’histoire et j’avais besoin de nouveauté. Après des petites recherches sur Internet, mon choix tombe sur « L’Esprit d’Hiver » de Laura Kasischke. Quoi de mieux qu’un huis clos lors de la fête de noël !

«Résumé :
Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant… »

le thème de départ est assez banal : Une famille américaine qui va fêter noël. Mais dès le réveil d’Holly, on sent que cette journée ne va pas se dérouler normalement : un réveil tardif inhabituel pour cet occasion, cette phrase étrange qui ne cesse de tourner dans sa tête « Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux. »  et ce désir d’écrire qui se fait sentir… Puis son mari quitte précipitamment le foyer car il est en retard pour aller chercher ses parents à l’aéroport, les invités qui se décommandent les uns après les autres et pour finir, il ne reste plus que sa fille et elle dans la maison. Lieu qui semble être coupé du reste du monde à cause de la tempête de neige.

Le huis clos est en place et la tension ne cessera pas d’augmenter au fil des pages. La relation entre ses deux femmes tournent à la confrontation, à l’incompréhension et à de très rare moment de tendresse. Le comportement d’Holly va aiguiser votre curiosité : ses souvenirs lors de l’adoption de sa fille, de sa propre enfance, de son opération médicale, de sa mère et ses sœurs, de ses voisins etc… Mais à chaque fois, vous aurez la sensation de vous heurter à un mur. On a le sentiment qu’elle nous occulte certains points. Et le comportement de Tatiana qui devient de plus en plus étrange… Lors de ma lecture, j’essayais de comprendre les deux protagonistes et de deviner le nœud du problème. Vous aurez qu’une envie: Avoir le fin  mot de l’histoire!

Conclusion: Malgré un début un peu long pour rentrer dans l’intrigue, c’est un  bon huis clos déroutant par le comportement des deux protagonistes, les allers-retours entre le passé et le présent (qui nous fait perdre un peu le fil parfois)  et les souvenirs teintés de mystère. On se doute bien que tout ceci finira mal.

Pour les personnes lisant beaucoup de huis-clos, des polars ou autres livres à suspense, ils pourront déceler, assez vite, ce qui se cache à travers cette « étrange » journée. J’ai commencé un peu à comprendre le futur dénouement en approchant la centaine de pages. Certains points du livre ont réussi à me faire douter. J’ai pensé me tromper alors qu’au final non. Pour certains, ce sera un dénouement surprenant et impensable, pour d’autres ça va être « Hum, c’était bien mais je m’en doutais un peu de cette fin ».
Ce n’est pas un coup de cœur, mais j’ai bien aimé car il a retenu mon attention. C’est ma première lecture pour 2016 et ça commence  bien !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s