« Les sorciers des plaines » de Nathalie Haras (Ebook)

Un mercredi après-midi

Mininous (Rentrant à la maison): Maman. Je vais être un grand sorcier!
Moi (rigolant): Ah oui! Tu as trouvé une baguette magique ?
Mininous (cherchant dans son sac à doc): Oui ! Mamie et moi l’avons trouvé dans une brocante près de chez elle.
Moi (Ebahie): Ah oui ? C’est une baguette du style « Harry Potter »?
Mininous (la présentant tout excité): Non! C’est une baguette à deux branches qui lance deux fois plus de sorts.
Moi (Rigolant à moitié): Mininous, c’est une baguette de SOURCIER, pas de sorcier. Il sert à trouver une source d’eau.
Mininous (Pensif, puis sourit): Si un jour, Papa, toi et moi, on va dans le désert, je ferais apparaître de l’eau pour nous sauver.
Moi (Le serrant dans mes bras): Oh mon petit héros!
Mininous (Essayant de s’échapper): J’aurais dû trouver une baguette contre les « Câlins de la mort » de Maman!!!

 

1540-0
AUTEUR: Nathalie Haras
TITRE: LES SORCIERS DES PLAINES
EDITEUR, ANNEE: Neobooks, 2015
NOMBRE DE PAGES: 164 pages

 

 

Qui n’a jamais rêvée d’avoir des pouvoirs magiques ? Etre invisible, faire apparaître des objets, savoir préparer des potions… Mais aussi pouvoir imaginer être un des personnages d’Harry Potter, d’avoir la puissance de Gandalf,  ou d’être une des sorcières de Chocola & Vanilla… Bref, on a tous eu cette envie un moment ou un autre de notre vie.

Mais qu’arriverait-il si une personne est brûlée par cette envie et que ça devienne une obsession ?
Je vous présente « Les sorciers des plaines » de Nathalie Haras.

PRESENTATION DE L’EDITEUR: 
« – Pourquoi faites-vous cela ?
– Toute la magie du monde est entre les mains de quelques-uns. Elle n’a été donnée qu’à des hommes ordinaires, sans ambition. Pourquoi ? Au nom de quelle loi du monde ? Ils se cachent, pour exister. Ils sont ignorés, voire tolérés. Et ces hommes ne font rien de cette existence et des pouvoirs qu’ils détiennent. Il a été facile de bannir toute forme de magie de ce royaume. Il a suffi de le décréter. Je les ai fait amener tous autant qu’ils sont. Je les ai dépossédés de leur pouvoir, l’un après l’autre. L’alchimie sera toujours plus puissante que la magie…
Ses yeux s’écarquillent et il tend ses mains devant lui. Il réalise trop tard que le prix à payer d’une telle confidence a déjà été fixé par le roi. Il ne pensait pas devoir s’en acquitter aussi vite. »

N’ayant pas lu de romans Fantasy depuis longtemps, j’ai décidé de faire une chronique sur ce thème. Et pour mon choix, j’ai décidé de passer par ma liseuse. Après quelques recherches,  je suis tombée sur ce titre. Intriguée par la présentation et n’étant pas un pavé, c’était le roman idéal à découvrir lors d’un weekend…

Dès les premières lignes, on plonge dans l’action! On suit un couple, Dieter et Alaya, transi de froid et traqué comme des bêtes. Que se passe t’il? Ont-ils commis un crime ?
Alors que tout semble perdu et pris au piège, Dieter utilise « sa magie » pour soustraire, sa compagne et lui, de leurs poursuivants.
Avec une telle entrée dans l’histoire, ma curiosité s’est vite emballée.

Depuis longtemps,  les sorciers et sorcières de Bas-Länder vivaient tranquillement avec le reste de la population. Jusqu’au jour où  une déclaration royale les considère comme hérétique et réclame leurs emprisonnements. Pourquoi, le roi  s’est pris d’aversion pour les sorciers et lance t-il sa garde à leurs traques ? Et que fait-il dans cette mystérieuse salle, cachée derrière son trône ?

Je m’arrête ici car je ne veux pas trop vous dévoiler pour garder un peu de mystères.
Dans l’ensemble, j’ai apprécié ma lecture car j’ai découvert un univers particulier où l’alchimie se confronte à la magie, et où la jalousie pousse un homme aux actes les plus criminels.

Sans aucune difficulté, notre imagination se déploie au fil des mots qui décrivent les pièces du château, et les paysages environnant les villages. Certes, c’est un cadre souvent appliqué dans les romans Fantasy mais c’est toujours plaisant de  rêver de grandes plaines vertes, de tavernes bruyantes où des personnages cherchent refuges, et de châteaux où toutes les intrigues se nouent.

La magie et l’utilisation de l’alchimie sont au cœur de l’intrigue. Ces deux pratiques, une élémentaire et l’autre scientifique, s’entrelacent parfaitement au sein du roman. Nous aurons droit d’ailleurs a des scènes assez marquantes, surtout pour un des protagonistes.

Mais certains éléments m’ont un peu déçue. D’abord, les événements vont trop vite: Dans un passage, nous sommes dans une confrontation haute en tension dans le château, puis nous nous retrouvons, au chapitre suivant, quelques instants après le dénouement et n’ayant que des brides de ce qui s’est passé. J’aurais aimé lire en détails cette scène.
Ensuite nous avons les prémices d’une romance qui se met rapidement et d’une façon soudaine, en place.. Elle aurait pu ne pas exister que ça ne m’aurait pas gênée.
Enfin, pour ce qui est des personnages, ils ont d’énormes potentiels vu le passé de chacun, mais il aurait fallu beaucoup plus de développements pour qu’on s’y attache.
Et le rajout d’autres protagonistes, sans vraiment de « background »,  et surgissant d’un coup pour accompagner l’héroïne déroute beaucoup. A part un ou deux, on a vraiment du mal à les intégrer dans l’intrigue.

Bref, il y’a quelques points négatifs… Pourtant… Je n’ai pas quitté le roman jusqu’à sa dernière page. Je l’ai lu en une soirée. Certes, il y’a des romans Fantasy beaucoup mieux développés mais il y’a un univers intéressant, une intrigue qui donne des scènes durs (attention aux sensibles !) et une utilisation assez originale de l’alchimie contre les sorciers et sorcières (qu’ils soient adultes, ou… enfants). Aux dernières pages, on reste tout de même sur sa faim car tout va encore trop vite dans le dénouement. Là encore si ça avait été plus approfondie, on aurait eu une scène finale spectaculaire ! Peut-être aurons-nous une suite à venir…

CONCLUSION:

Malgré quelques points faibles, il y’a dans ce roman, une très bonne intrigue et des personnages forts intéressants, à l’avenir incertains, et sous l’ombre d’un roi despotique. La lecture est fluide, et on imagine sans peine les différentes scènes décrites au fil des pages. 

En ce qui me concerne, je vais prendre ce livre comme les prémices de ce que l’auteure peut nous apporter dans ses romans. Je lirais par curiosité son prochain titre fantasy pour voir l’évolution de sa plume car je pense qu’elle est tout à fait capable de nous créer d’autres histoires envoûtantes. 

Sur ces derniers mots, je pars à la recherche d’une source d’eau avec Mininous!

 

(Image Morgan-chane)

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Pleack dit :

    J’aime toujours autant te lire ! 🙂
    Ainsi que l’introduction avec Minimous pleine d’humour !
    Au fait, dans la conclusion, c’est « par ». Je corrige pour toi :p
    Amicalement

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Entre les fautes d’orthographe et moi, c’est le grand amour ^^ En tout cas, ton message m’a fait très plaisir. Et parlant message, promis je te réponds ce weekend 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s