« Phobos » de Victor Dixen (Tome 1)

Direction Mars…

Chéri (regardant un reportage): Comment verrais-tu la vie sur Mars si l’Homme arrive à s’y établir ?
Moi (A moitié endormie):Hum… Avec la présence de mines martiennes…
Chéri (me regardant surpris): Des mines ?
Moi (baillant): Oui, oui. Avec de hautes radiations martiennes.
Chéri (perdu): Radiations…
Moi (d’un ton sérieux): Bien-sûr que oui ! Avec un air irrespirable et des risques de décompression !  (d’une voix lugubre) La vie y sera terrible…
Chéri (secouant la tête): Total Recall est un film, pas un documentaire sur des faits réels.
Moi (têtue): Qu’importe ! Comme l’a dit Mulder « La vérité est ailleurs »
Chéri (me prenant dans ses bras): On va arrêter nos nuits blanches « spéciale films années 90 ». Ça te monte au cerveau.

814ysuz0qxl

 

AUTEUR: Victor Dixen
TITRE: PHOBOS
EDITEUR, ANNEE: R – Jeunes adultes
NOMBRE DE PAGES: 448 pages

 

 

 

Après une bonne nuit de sommeil réparatrice et mes idées plus claires, je me demande quelle image nous avons de Mars: Une future terre d’accueil pour nos générations futures ? Preuve d’une vie autre que sur Terre, avec d’anciennes reliques d’une civilisation disparue ? Planète hostile, pleine de dangers au point que l’Homme ne pourra jamais y s’établir ?

Bref ! Nous avons tous notre propre représentation de Mars.Mais si un jour, nous ayons la possibilité d’y aller, tout se déroulerait-il au mieux ? ou bien le contraire ? D’où viendrait le danger ? De la planète ou… De l’un d’entre nous ?
Préparez vous pour un voyage vers la « Planète Rouge » en compagnie de « Phobos » de Victor Dixen !

RESUME: 
« Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Il veulent marquer l’Histoire avec un grand H.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l’amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter. »

C’est lors d’une lecture commune avec Fan de Livre et parce que j’avais vraiment apprécié la plume de Victor Dixen pour l’histoire de Blonde dans « Animale », que je me lance dans ce roman. Plébiscité par de nombreuses personnes, mes attentes étaient énormes… Je l’ai lu, fait plusieurs fois ma « danse des sourcils » lorsqu’un passage me laissait perplexe et j’ai partagé mes impressions diverses à Fan de Livre. J’ai attendu quelques jours pour être sûr de mon avis. Les deux pieds bien ancrés sur Terre, la voici:

Eleanor est une jeune femme de 18 ans, représentant la France, pour le premier voyage du programme Genesis pour Mars. Accompagnée de 5 autres filles et de 6 garçons, ils vont être les pionniers de cette nouvelle quête de l’espace. Sachant que ce voyage est sans retour, ils espèrent trouver sur Mars, une vie bien meilleur de celles qu’ils avaient sur Terre. Cette nouvelle destinée qui était pleine de promesses, a de nombreuses parts d’ombres. Le but de ce voyage est-il tout autre ?

Avec une telle intrigue, il est clair qu’on a hâte de savoir les dessous de ce programme et quelles sont les motivations de ces 12 jeunes adultes pour désirer quitter la Terre définitivement (Ne plus contempler ses divers paysages, avoir le plaisir de croiser de nouveaux visages… Y vivre tout simplement). Et surtout, de savoir que chaque instant de leurs vies sera vus par des milliards de téléspectateurs.

L’idée de départ m’a beaucoup plu malgré la trame « télé réalité » qui a déjà été utilisé mainte fois pour y apporter une critique de la société. La division de la narration entre les images diffusées aux téléspectateurs, le hors champs, et les coulisses de l’émission est très bien vue et apporte beaucoup d’informations sur les raisons de ce programme et les conséquences des choix pris. J’ai aussi apprécié que l’histoire n’est point d’indication temporelle: elle peut autant se dérouler de nos jours qu’à une vingtaine d’années plus tard.

On ressent, à travers le récit et les différents schémas, les recherches réalisés par l’auteur afin de nous présenter une histoire qui soit le plus vraisemblable. Il permet ainsi aux lecteurs de s’immerger totalement. Ce livre a tout pour me plaire. Pourtant, tout en ayant apprécié ma lecture, je n’ai pas eu de coup de cœur. Je suis même déçue car j’avais  tellement aimé la plume de l’auteur pour « Animale ».

Une des raisons, ce sont les personnages. Eléanor est une jeune femme qui veut prendre sa vie en main, quitte à établir ses propres règles durant le speed-dating. De tous les participants, elle semble être la seule à éprouver au dernier moment une hésitation à quitter la Terre et d’y rester. Avec ce simple geste, elle m’avait déjà conquise. Mais l’histoire de sa « salamandre », le faîte qu’elle s’implique bien plus dans l’émission alors qu’elle voulait s’en tenir qu’à ses « propres règles » et la romance ont terni mon enthousiasme. Pour ce qui est des autres prétendants, filles et garçons… Hé bien, ils ne m’ont pas marqué. Pour une grande partie, je ne me rappelle plus de leurs noms. A part Marcus, Samson, Kristen (je vous le dis de mémoire et sans mes notes),  les autres n’ont pas retenu mon attention et font presque partis des meubles pour moi. Pour ce qui est de la romance, désolée, mais c’était plat. Sur Terre, alors qu’on est plus de 7 milliard, on a parfois du mal à trouver sa moitié. Alors sur un échantillon de 6 prétendants, avec à peine quelques minutes de rencontres pour décider qui sera votre promis(e), j’ai vraiment dû mal à y trouver du romantisme. C’est du mariage arrangé, c’est tout.

Quant aux dirigeants du programme Genesis, ils sont la figure type de l’ultralibéralisme! Prêt à tout pour amasser plus d’argent possible sur la population  en leur envoyant de la poudre aux yeux (La télé-réalité). Même leurs manigances et leurs actes ne m’ont pas surpris. Et c’est ça le grand reproche. Une grande partie de l’intrigue était prévisible. J’avais une impression de déjà vu d’anciennes lectures et de films visionnés. Je n’avais pas le plaisir de la nouveauté comme pour « Animale » avec sa vision originale du conte de « Boucle d’or et des trois ours ». Pourtant malgré ces reproches, la fin de « Phobos » laisse de nombreuses questions en suspens et nous pousse à lire le second tome. Pour ma part, je pense que je le lirais toute de même, espérant des personnages moins caricaturaux, une romance plus crédible et plus d’originalité dans l’intrigue. Mais ce ne sera pas pour tout de suite

CONCLUSION:

J’avais de grandes attentes pour « Phobos », suite au très bon « Animale » et les avis dithyrambiques de nombreux  blogs. Malgré que la lecture fut divertissante, je n’ai pas pu m’immerger complètement dans le roman. J’avais l’impression d’être un de ses téléspectateurs, au fond de la salle de cinéma qui ne partage pas l’ambiance qui y règne. C’est la première fois sur mon blog que je vais à contre-courant des avis majoritaires. Mais c’est mon ressenti et je me suis toujours promise de le dire quoi qu’il arrive. Victor Dixen m’a littéralement charmé avec « Animale ». Ça n’a pas réussit avec « Phobos ». Pourtant, je continuerai à suivre cet auteur car je sais qu’il arrivera à m’envoûter avec une autres de ses futures histoires. N’hésitez pas à lire l’avis de  Fan de Livre sur son blog !

Publicités

12 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je n’ai lu jusqu’ici que de très bons avis sur c ce livre.
    Finalement c’est presque rassurant de voir un avis plus mitigé.
    Mais ça ne m’aide toujours pas. Vais je le tenter? 😉

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Tu peux ^^ L’histoire, sur certains points, est très intéressante. Après si tu vas adorer, juste apprécier ou pas du tout, là, c’est une question que je ne peux répondre 😉

      Aimé par 1 personne

  2. millemircea dit :

    J’ai ressenti complètement l’inverse ahah. Je n’ai pas aimé Animale et j’ai bien aimé Phobos même si parfois, la tête me tournait avec la multitude de point de vue !

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Comme quoi ^^ Moi, en tant que momie, j’aime ce qui se déroule dans le passé et non dans l’avenir.
      Pfff.. Des fusées… Quoi ! L’Homme est déjà allé sur la lune ! Oh my Godness ! Save the Queen!

      J'aime

      1. millemircea dit :

        Faut te tenir au courant des inventions mémé ! On va tous vivre sur Mars et devenir des martiens ! Vive le futuuur !

        Aimé par 1 personne

      2. klolianebooks dit :

        Crois aux divagations de Mamie Momie. Au pire, soit à jour dans tes vaccins ^^

        Aimé par 1 personne

  3. J’avais beaucoup aimé l’écriture de Victor Dixen dans Animale moi aussi. Et j’avais bien envie de découvrir d’autres ouvrages de cet auteur mais en lisant le résumé de Phobos, je n’étais jamais très emballée par l’histoire… Tu m’auras convaincu que mes réticences étaient bonnes, et je vais donc passer mon tour sur cette saga-ci! 🙂
    Je t’ai nominée pour le Dragon Royalty Award sur mon blog!
    Bisous et bonnes lectures!

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Cool merci ^^ Faudrait que je fasse mes TAG, car là je les cumule 😀

      J'aime

  4. Plume de Soie dit :

    Comment vis-tu le fait d’aller à contre courant de l’engouement général sur Phobos ?
    J’ai trouvé ta critique très intéressante, assez impartiale pour qu’on puisse se projeter malgré tout dans le récit et y voir les ingrédients susceptibles de nous plaire. Il est dans ma wishlist depuis un temps, mais tu m’a donné le déclic pour l’acheter très bientôt (quand j’aurai de nouveau de la place dans mes étagères) ^^

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Soit tu fais de la place, soit tu agrandis ta bibliothèque en squattant chez les voisins. Cool comme solution 😀
      Pour le moment , je nage contre la vague sans me faire torpiller. C’est bon signe. Je ne suis pas une cible à abattre ^^ Hâte de lire ton avis après ta lecture !

      J'aime

  5. Je n’ai pas encore découvert l’auteur et ce ne sera pas avec Animale que je le ferais. Personnellement, je n’apprécie pas la fantasy alors … Par contre, le synopsis de Phobos me tentait et du coup, je l’ai pris en ebook. Toutefois, mon avis me fais un peu peur et de plus, je crains que ce soit trop SF pour moi :-/

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Franchement le côté SF n’est pas aussi présent que ça dans le roman. Pour les non habitués, il n’ y aucun moment où on peut se sentir perdu par des détails techniques. Victor Dixen a simplifié ces détails, en plus de ces petits schémas. Tu peux te lancer dans sa lecture sans aucun soucis ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s