« Le crépuscule des anges » de Corinne Guitteaud

Un certain 21 décembre 2012…

Moi (me tenant devant la porte, les bras croisés sur la poitrine et déterminée): Vous ne passerez pas !
Chéri (poussant un soupir et tenant Mininous par la main): Hum… Tu nous la joue Gandalf  maintenant. On sort plus ?
Moi (secouant la tête): C’est la fin du monde ! C’est les mayas qui le disent. On attends ici ensemble au cas où !
Mininous (tirant une de mes manches de son père): C’est qui Maya, papa ?
Chéri (en lui souriant): Un ancien peuple qui nous ont fait une superbe blague avec leur calendrier. On va rester au chaud à la maison et faire des biscuits.
Mininous (sautillant et courant vers la cuisine): Youhou!
Chéri (me regardant en souriant): Tu avais la flemme de faire les derniers achats avant noël et être coincée dans un magasin rempli de gens. Ça n’a rien à voir avec cette supposée « fin du monde ».
Moi (l’embrassant puis allant dans la cuisine en souriant): Je ne vois pas du tout ce que tu insinues.

 

jli16169572-1451377341-580x580

 

AUTEUR: Corinne Guitteaud
TITRE: LE CRÉPUSCULE DES ANGES
ÉDITEUR, ANNÉE: Edition Voy’el
NOMBRE DE PAGES: 287 pages.

 

 

Je voudrais tout d’abord remercier la maison d’édition Voy’el qui ont eut la très grande gentillesse de m’envoyer ce service presse et de découvrir un récit où se mêle religion et mythologie.

L’Apocalypse… Tant de fois annoncée à travers les siècles. Viendrait-elle de la main de l’Homme, de la Nature, de l’Espace… Ou de l’affrontement final entre Les Cieux et l’Enfer? Entre quêtes, événements passés/présents et créatures bibliques, partagez ce nouvel avènement pour l’humanité avec « Le crépuscule des anges » de Corinne Guitteaud.

RÉSUMÉ:
« Lynn Bellange et sa coéquipière, Camille Gasquez, se retrouvent au mauvais endroit, au mauvais moment. Et pour cela, Camille va mourir, tuée par un homme mystérieux qui n’a eu qu’à brandir sa canne à tête de démon pour que la jeune femme s’écroule sans vie. Lynn n’a pas l’intention de le laisser s’en tirer comme ça et se lance dans une enquête qui va la conduire… droit en enfer. C’est qu’à Trinity, Anges et
Démons préparent l’avènement du Libre Arbitre. Et il se pourrait bien que la jeune femme ait son rôle à jouer dans l’Apocalypse qui va survenir »

Comme je l’ai précisé lors d’une précédente chronique, il y’a bien longtemps que je ne me suis pas lancée dans la lecture d’un roman où anges et démons s’affrontent. C’est avec une grande impatience et après avoir lu le résumé de la quatrième page, que je laisse la plume de l’auteur me guider vers ce « nouvel avènement »

Dès le prologue, nous rentrons dans l’action suivant une scène se déroulant 1335 avant Jésus-Christ. A la fin de celui-ci, l’auteure avait réussi à saisir mon intérêt. Puis nous nous retrouverons à notre époque auprès de Lynn Bellange, lieutenant de police. Après la perte de sa coéquipière et compagne Camille, elle est déterminée à retrouver l’homme qui la tué. Nous plongeons alors dans un monde créé de tout pièce par l’auteur et dont la ville de Trinity est contrôlée par des autorités religieuses. Lors de son enquête, nous allons croiser des personnages particuliers tirés de diverses croyances et mythologiesD’une légère intrigue policière, nous plongeons  en plein milieu d’une « guerre mystique ».

Je vous avoue que je me suis sentie un peu perdue à quelques passages du roman. La narration alternant entre instants présents et événements passés,  j’essayais de comprendre quels liens les unissaient et quelle est la place de certains personnages dans l’intrigue. Mais peu  à peu, les pièces du puzzle se sont mises en place. Ma lecture est devenue plus fluide et, sous mes yeux, l’avènement du Libre Arbitre se dévoila.
Je me suis finalement totalement laisser happer par l’intrigue.

L’auteur nous offre, à chaque chapitre, des extraits de romans de différents auteurs en introduction (Sartre, Renan, Camus etc…) sur l’Homme et la Religion. Mais celui que nous allons surtout retenir, ce sont ceux venant de Victor Hugo et son poème « La fin de Satan » qui  a été sa source  d’inspiration pour ce roman. D’ailleurs, on pourra noter la présence de cet auteur dans une scène du roman que je trouve très belle pour ma part.

Puis au fil des pages, nous allons croiser de nombreux personnages. Je ressentis là-aussi un moment de flottement afin de mémoriser certains: Il y’a deux personnages surtout (Le Premier et Agnès) dont mon attention n’avait pas retenu et qui se représentèrent quelques chapitres après pour prendre plus d’importance. J’ai pris un petit instant avant de pouvoir comprendre leurs rôles dans l’intrigue.
Et nous avons ceux tirés de mythologies et de diverses religions qui marquent leurs présences au sein du roman (Shiva, Bélial, Pandore, Lilith, Gabriel etc…).Pour un lecteur habitué par cette thématique, il comprendra très vite quels sont leurs places mais pour un novice, c’est une raison de plus pour se sentir dérouter. Et nous arrivons au point épineux de ce livre.

C’est un livre très détaillé où on constate que l’auteure a fait de nombreuses recherches afin de donner une interprétation nouvelle du poème de Victor Hugo. Mais pour une personne débutant dans ce type de lecture ésotérique avec des références bibliques, il pourra vraiment se sentir perdu et ne pourra pas apprécier le roman dans tout son ensemble.

La plume de l’auteure est pourtant agréable et elle nous livre une Apocalypse bien plus originale que toutes celles que nous avons pu entendre ces dernières années (Ah, le calendrier Maya! Parce qu’il manquait un bout, c’était un signe de fin du monde. Que dire après plus de 3 ans de ce fameux 21 décembre 2012. C’était la meilleure des blagues ? 🙂 ).

 

CONCLUSION:

A tous les amateurs d’ésotérisme, de batailles angéliques et d’Apocalypse, ce livre est fait pour vous. Très détaillé, nous revisitons la fin « d’un monde » avec une finalité bien plus originale. Dans l’ensemble, j’ai apprécié cette lecture qui m’a permise de découvrir un poème de Victor Hugo  qui m’était inconnue.

L’auteure a une plume agréable et a réussit à créer un univers où Religion et Mythologie prennent un nouveau sens et ont une implication bien différente envers l’Homme. Mais c’est une lecture qui vous demandera beaucoup d’attention afin de ne pas vous perdre dans l’intrigue

Je vous invite un jeter un coup d’œil sur ce poème de Victor Hugo avant de vous lancer dans le roman: elle donnera beaucoup plus de force à l’intrigue et ses phrases poétiques prendront une toute autre dimension.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. XS dit :

    salut, j’ai aimé ton article et tu m’ a donné l’envie de le lire. c’est intriguant ce mystère ésotérique. merci

    Aimé par 2 people

  2. Ce n’est pas vraiment mon genre de lecture donc je ne le lirais pas, je pense ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s