Adaptation »Special drama »: Life

 

Voici l’occasion pour moi de vous parler enfin d’un type de série venant d’Asie que j’ai découvert en 2006 et qui depuis, je ne cesse de regarder entre deux lectures: Les  « drama » !

 

« LIFE »; Drama de Kato Yusuke et  Tanimura Masaki (2006)

life_41

Synopsis: « Adapté du manga de Keiko Suenobu « Life », ce drama traite du coté noir du lycée (ijime). L’histoire porte essentiellement sur l’intimidation mais aussi l’automutilation, le viol et le suicide. Kitano Kii joue le premier rôle en tant que Ayumu Shiiba une des étudiantes intimidés par un groupe de camarades de classe mené par son ancienne amie Manami Anzai (Fukuda Saki)… »

Après vous avoir parlé de « Life » version papier, voici son adaptation en drama. Sachez d’ailleurs que beaucoup de manga à succès sont adaptés sous se format (on les nomme aussi  sous le terme Live-Action).

Le drama, composé de 11 épisodes de 36 minutes, est assez fidèle au manga en reprenant les différentes intrigues des 20 volumes. Mais certains points ont été changé ainsi que la fin qui pour moi semble bien plus proche de la réalité.

tumblr_n6y4bqjdxa1smy192o1_500
Manami (à gauche) – Ayumu (à droite)

 

Histoire toujours aussi sombre et oppressante, nous retrouvons Ayumu, jouée par l’actrice Matsumura Sayaka, se préparant au concours d’entrée pour le lycée de Nishidate avec Shii. Alors que nous savons que les résultats vont briser l’amitié des deux jeunes filles, le choc ne sera que plus violent pour Ayumu par la réaction bien plus tragique de son amie. Dès les 10 premières minutes, le ton est donné !

tumblr_mj5bxnnpw71qge1e3o2_250

 

Mais si vous pensez souffler un peu, lors de la rentrée de notre jeune héroïne, vous allez être vite rattrapé par la lourde ambiance qui règne dans sa classe. On constate très vite l’influence de Manami sur les autres élèves et les premières brimades sur un des seconds personnages du manga qui a ici, une place bien plus importante pour l’intrigue, Hirose Nodoka. Et quand arrive la fin du premier épisode et la « préview » du second, vous aurez beaucoup de mal à ne pas regarder les 11 épisodes d’un coup.

3266336034_1_7_pskbpgyj

 

J’ai vraiment apprécié ce drama qui a su conserver le côté sombre de l’histoire tout autant le message que désirait passer la mangaka pour tous ceux qui sont ou ont été confrontés à ce problème, en tant que victime (rester fort, ne pas tomber) ou en tant que témoin (venir en aide à ceux qu’ils la subissent et lutter contre l’harcèlements scolaire), ainsi que sa critique sur le corps enseignant et la pression des parents sur les études (ici, dans le cadre du Japon)

Le jeu des acteurs est vraiment bon sans que l’on tombe dans l’exagération (à part l’acteur Hosoda Yoshihiko, pour le personnage de  Sako Katsumi – être vraiment horrible, dont sa manière de jouer la folie m’a laissé quelque peu perplexe). On ressent toujours autant d’empathie pour Ayumu que de la colère envers le comportement de Manami. Les scènes du drama vous donneront les mêmes impacts émotionnels que le manga bien qu’un élément soit absent dans cette adaptation (les scarifications). Toute la violence et les conséquences de ces harcèlements vous seront dévoilées sans détour.

tumblr_n35vp58yvl1sphwrvo1_500

tumblr_mpda93rzoE1qikszdo1_500

 

téléchargement

 

 

« Et sa fin ? », me direz- vous suite à ma conclusion à la chronique précédente. J’avais trouvé le côté très positif de la fin du manga pas très réaliste surtout avec tout ce qu’a subi Ayumu. Je pourrais d’ailleurs faire ce rapprochement avec celle du film jeunesse qui traitait aussi de ce sujet « Le mur de l’humiliation ».  Pour moi, la fin du drama est bien plus proche de la réalité et donne encore plus de force au message de Keiko Suenobu : Tant que les mentalités ne changeront pas, il y’aura toujours ce problème de société. 

 

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

Pourquoi ai-je aimé ce drama ?

– Pour le sujet sensible qui est traité
– Pour la très bonne adaptation du manga en version « live »
– Pour son intrigue qui saura vous retenir votre attention tout au long des 11 épisodes
– Pour le bon jeu d’une grande partie du casting
– Pour le message véhiculé et une fin proche de la réalité
– Pour la musique de Mika Nakashima

 

CONCLUSION:
Bien que j’ai aimé le manga, j’ai vraiment apprécié le drama. Certes, ce n’est pas le premier à traiter de ce sujet. On peut le voir dans le manga « Hana Yori Dango » et « GTO- Great Teacher Onizuka », par exemple, mais il a été vu de façon partielle par rapport à « Life » qui y apporte un message d’espoir.

Comme je l’ai souligné dans ma chronique, on peut se dire que tout ce qui arrive à l’héroïne est invraisemblable voir exagéré. Mais j’apporte ici la même réponse: on voit parfois pire dans les infos.

Je vous invite vraiment à découvrir l’histoire  forte et juste, écrite par Keiko Suenobu, dans ses deux versions.

tumblr_n3rx8ruifh1sphwrvo3_r2_500

tumblr_n3rx8ruifh1sphwrvo2_r1_500

tumblr_n3rx8ruifh1sphwrvo1_r1_500

tumblr_n3rx8ruifh1sphwrvo4_r1_500

(Images issues Raifuonline)

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. lottiechan dit :

    J’ai lu le manga et regarder le drama. Il.est tres dur par moment. Il montre vraiment la spirale du harcèlement et carrément de la maltraitance entre ado et le no limite.

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      C’est clair. Et il montre que n’importe qui peut en être victime vu ce qui arrive à un certain personnage.

      Aimé par 1 personne

      1. lottiechan dit :

        Oui et le fait que la violence monte crescendo donne encore plus de force au scénario.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s