« Lus dans le train » #5

C’est l’heure du rendez-vous mensuel « Lus dans le train » ! 
Je vous rappelle un peu le concept, qui a été créé par Les Lectures de Mina. :

 

lusdansletrain-logo

 

« Pour tout ceux et toutes celles qui ont l’habitude de prendre les transports en commun, nous croisons souvent d’autres passagers plongés, eux aussi, dans un roman. Une belle échappatoire pour sortir de notre train-train quotidien. Et je vous avoue, j’ai tendance à jeter un coup d’œil sur la couverture du livre et le titre. Et pour ceux qui retiennent mon attention, je les note sur mon portable. On ne sait jamais: si c’était un futur coup de cœur ? »

 

Ah les vacances ! Plein de temps libre pour pouvoir lire à son aise. Lors de mes sorties, avec Chéri et Mininous, j’ai continué à noter les titres que j’ai croisé.
La chasse est plus qu’intense mes chers amis ! Même Mininous participe… A part qu’il s’exclame à haute voix dans le train « Maman, regarde un lecteur ! Note le livre ! »
Il ne manquerait plus que je lance une Pokéball sur la pauvre personne et on aurait atteint le summum !
Sinon, j’ai constaté que certains avancent dans leurs séries, d’autres continuent de s’aventurer dans les thriller (un peu comme moi) et quelques uns suivent avec passion des histoire romanesques (A y réfléchir, un peu comme moi aussi). Bref ! Voici la liste du mois d’août:

 

 

 

LE CYCLE DE FONDATION, I: Fondation , d’Isaac Asimov (Folio SF, 2000)

 

«En ce début de treizième millénaire, l’Empire n’a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la galaxie. C’est dans sa capitale, Trantor, que l’éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l’avenir. Grâce à elle, Seldon prévoit l’effondrement de l’Empire d’ici cinq siècles, suivi d’une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs… – Ce texte fait référence à l’édition Poche .»

  • De la SF ! J’ai croisé un lecteur de SF ! Enfin ! Là je vais vous parler du tome 1 afin de  vous présenter la série entièrement car la personne était au tome 3. Asimov, pour les amateurs de la SF, est une référence ! Découvrez un empire galactique, son histoire, sa gloire et sa chute. C’est une série composée de 7 volumes. Un véritable space opéra ! Il fait partit des livres que je me suis jurée de lire absolument.

 

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

 

 

 

LE JOUR OU J’AI APPRIS A VIVRE, de Laurent Gounelle (Kero, 2014)

 

« Imaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais dans l’instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu’elle va finalement vous dire… vous auriez préféré ne pas l’entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle. C’est ce qui va arriver à Jonathan dans ce nouveau roman de Laurent Gounelle. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d’expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie. Ce roman, dont l’intrigue est basée sur des expériences scientifiques réelles, éclaire d’une lumière nouvelle notre existence et nos relations aux autres, et apporte un souffle d’air pur dans notre vie.»

  • Je vous avoue ne pas du tout connaître cet auteur. C’est donc, avec curiosité, que je suis allée voir de quoi parler ce livre. A la lecture de son résumé, je n’ai pas pu m’empêcher de penser au film « 7 jours et une vie » avec Angelina Jolie, qui apprend sa mort prochaine par un « prophète » et fait un constat sur la vie qu’elle a mené jusqu’ à maintenant. A voir, si ce livre peut vous plaire.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

 

 

LA FILLE DU TRAIN (Sonatine, 2015)

 

«Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu… »

  •  A l’approche de la sortie de son adaptation sur les grands écrans, il y’a eu un regain d’intérêt pour ce roman qui a été un énorme Best-Seller. Pour ma part, j’ai la version audio qui m’accompagnera lorsque je serais dans mon train, en direction du travail.  On ne sait jamais: si je croise une jolie maison avec ses occupants à l’air si idylliques…

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

 

 

 

HARRY POTTER AND THE CURSED CHILD, de John Tiffany – Jack Thorne. D’après l’oeuvre de J.K. Rowling (XO, 2016)

« Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.
.«  

  • N’était-il pas prévisible que je croise ce roman dans les transports, vu tout le tapage médiatique autour de sa sortie.  Pour certains, il est la parfaite suite des aventures de notre cher héros, pour d’autres, ce n’est qu’un coup de marketing sur une licence encore bankable. Moi, dans tout cela ? Je vous avoue que pour l’instant, je n’ai pas envie de le lire. Non à cause des critiques, bonnes ou mauvaises, mais parce que pour moi, les aventures d’Harry Potter s’arrêtent au tome 7 avec une fin ouverte sur un futur plein de promesses pour tous ces personnages que nous avons aimé suivre. Je ne veux pas quitter cet univers sur une déception.

 

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

C’était le numéro d’août de « Lus dans le train ». J’espère qu’un de ces livres attira votre attention. Profitez de ces derniers jours estivales et retrouvez le prochain numéro pour la rentrée !

(image de lisa-melisa)

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. La fille du train est dans ma liseuse. J’espère apprécier lorsque je le lirais 🙂
    Enfin ! Je me sens mois seule => Moi aussi, pour moi, la saga HP s’est arrêté après le tome 7 😉 Je n’ai pas envie d’être déçue !

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Ah ! Dans mes bras ! 😀 Ça me rassure de ne pas être la seule à penser cela. Je commencerai « La fille du train » à ma reprise du boulot… Arf ! Je ne suis pas pressée ^^

      J'aime

  2. Coco dit :

    Ahhh je comprends bien pour HP et si je n’étais pas aussi curieuse, j’aurais fait pareil^^ Cela dit, je l’ai trouvé un peu décevant donc s’arrêter au tome 7 est une bonne idée 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s