« 393 – Residence Avalon: Les Egériades » de Corinne Guitteaud

Kaamelott forever…

Chéri (se levant avec un grand sourire): Je me propose pour le rôle d’Arthur pour la pièce de théâtre. Je porte très bien la couronne
Catherine (en rigolant): N’as-tu pas peur qu’elle fasse minuscule sur ta « grosse tête ». Pour la peine, je serais Morgane la Fay, j’aime bien taquiner les gens. Et toi Kloliane ?
Moi (fouillant dans le coffre à déguisement): Hum… Perceval
Chéri (surpris): Ne veux-tu pas être ma Guenièvre ?
Moi (Sortant une fausse armure): Non, elle est naze dans la série. Perceval, c’est mon chouchou
Chéri (en éclatant de rire): Je peux comprendre mais on s’inspire du livre, pas de Kaamelott… Bien que cela aurait été cool…

51qhzh91uil

AUTEUR: Corinne Guitteaud
TITRE: 393 – RESIDENCE AVALON (Les Egériades)
ÉDITEUR, ANNÉE: Voy’El, 2015
NOMBRE DE PAGES: 228 pages.

Je remercie la maison d’édition Voy’El pour ce roman. Il a été un véritable régal pour une passionnée des légendes arthuriennes. Si c’est aussi votre cas, alors j’ai le plaisir de vous présenter « 393 – Résidence Avalon » de Corinne Guitteaud !

Résumé:
« Et si Lancelot n’était jamais revenu du Val sans retour, le destin des Pendragon en aurait-il été changé ?

Tout commence le jour où Iris Morgenstern devient la locataire du 393 de la Résidence Avalon. Elle ignore alors que l’appartement ouvre sur un autre monde peuplé par les personnages de nos contes et de nos légendes et qu’elle est appelée à devenir la nouvelle Égéria (…) »

Les légendes arthuriennes m’ont toujours fasciné, tout autant que les diverses mythologies d’anciennes civilisations. Je lisais même les contes venant d’autres pays, car ils étaient une source inépuisable pour mon imagination. C’est pour cela que j’aime lire les réadaptations de ses écrits pour constater, si oui ou non, l’auteur a su conserver l’essence même de l’histoire.

Iris Morgenstern se retrouve locataire d’un superbe appartement dans la résidence Avalon. Bien qu’elle soit heureuse de cette belle occasion, elle se demande bien comment son dossier a pu être accepté. Laissant de côté ces interrogations, elle commence à emménager quand des événements bizarres se déroulent chez elle. Et chose des plus surprenantes, elle se retrouvera nez à nez avec un… Enchanteur ! Iris va alors se trouver plonger dans un monde où légende et contes sont bien réels et comprendra qu’elle a un rôle à jouer pour leur avenir.

Je connaissais déjà la plume de Corinne Guitteaud, suite à  ma lecture du roman « Le crépuscule des anges ». Alors que ce  précédent roman était bien plus sombre, j’ai été merveilleusement surpris du ton léger et plein d’humour présent dans les aventures d’Iris. On se prend très vite d’affection pour cette jeune femme, comprenant très vite le lien qu’il l’unit aux légendes arthuriennes. A travers ses nombreuses rencontres, on fera la connaissance de Merlin, Lancelot et autres personnages de la légende arthurienne et de contes de fées tels que Pinocchio. Pour ma part, n’étant pas du genre à soupirer pour les personnages masculins (à part Mr Darcy… Ah Mr Darcy…), j’avoue que Merlin m’a conquise. Je ne vais pas vous le cacher, mais une romance sera présente. Bien qu’elle monopolise pas toute notre attention, je l’ai trouvé très belle.

Je suis toujours sous le charme de la plume de l’auteur pour la richesse de ses mots. Le rythme est agréable et fluide. On alterne facilement entre réalité et magie, avant une totale immersion dans la fantasy pour mon grand plaisir. Fées, Dragons, Licornes, Sorcières et bien plus encore, rendront cette aventure mouvementée !

CONCLUSION:

Si vous aimez les contes et légendes revisités, ce premier tome de « 393 – Résidence Avalon » saura répondre à vos attentes ! Aucun temps mort, un rythme trépidant et avec une belle touche d’humour, on se laisse très vite emporter par cet univers plein de magie. La conclusion vous laissera sûrement sur votre faim et, tout comme moi, vous attendre le second tome avec une certaine impatiente.

Etant en pleine phase « fantasy », ce roman est arrivé au bon moment. D’ailleurs, je me suis lancée dans une trilogie des plus palpitantes, mais vous serez cela dans une prochaine chronique 😉

(Image de  janaschi )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s