« Jeu de dames à Versailles » de Virginie Platel

Une sortie au Louvre:

Moi (contemplant la Joconde, murmurant): Léonard de Vinci est un vrai virtuose. Vous ne trouvez pas les garçons ? (me retournant surprise)  Les garçons ? Mais…
Chéri (poussant un soupir ): Désolé mais on sature un peu, Mininous et moi. 
Mininous (poussant aussi un soupir ): C’est la 5e fois que l’on vient voir la Joconde,  pour que tu sois sûre que son regard te suive.
Moi (gênée): Ah bon… 5 fois…

51anlpnuofl

AUTEUR: Virginie Platel
TITRE: JEU DE DAMES A VERSAILLES
ÉDITEUR, ANNÉE: Gloriana Editions
NOMBRE DE PAGES: 374 pages

Je remercie l’éditeur Gloriana Editions pour m’avoir donner l’opportunité de découvrir ce roman.

Durant ma visite au Louvre, je suis toujours émerveillée de voir que toutes ces preuves du passé sont toujours intactes après tant de siècles et bouleversements historiques. Mais que se passerait-il si un tableau célèbre disparaissait et que vous soyez le/la seul(e) à vous rendre compte ? Voici une des questions que se pose Elfi, notre héroïne, et qui la conduira dans une aventure des plus surprenantes. Voici « Jeu de dames à Versailles » de Virginie Platel

Résumé:
« Alors qu’elle travaille au Louvre, Elfi découvre que La Paix ramenant l’Abondance de la célèbre portraitiste de Marie-Antoinette, Élisabeth Vigée Le Brun, a disparu… Pas seulement du musée mais bien de la conscience collective. C’est comme s’il n’avait jamais existé. Aussi, lorsqu’un ami scientifique qui œuvre pour un laboratoire secret à Monaco, lui propose de tester un incroyable voyage dans le temps, Elfi y voit aussitôt l’opportunité de percer le secret de la disparition du tableau. Propulsée, en compagnie d’Inès, en plein cœur du XVIIIème siècle, elle n’aura que quelques heures pour résoudre des énigmes dont dépendent à la fois leur destin et leur survie dans le turbulent Paris de l’époque, avec Élisabeth Vigée Le Brun en personne, mais aussi dans le Versailles de la dernière reine de France… Les deux aventurières du XXIème siècle devront échapper à de multiples dangers, notamment à une menace sourde que semble tisser un ennemi invisible et rétablir une vérité entre ombres et lumières. Sauront-elles tirer leur épingle du jeu et revenir indemnes de cette aventure extraordinaire ? »

Elfi constate avec effarement que le célèbre tableau d’Elisabeth Vigée le Brun,  « La Paix ramenant l’Abondance » a disparu du Louvre et que personne ne  semble n’y faire attention. Il est même connu de personne. Le temps passe et sa vie va tomber dans une routine des plus moroses jusqu’au coup de téléphone d’un vieil ami qui va tout bouleverser: la possibilité de voyager dans le passé et pourquoi pas, rencontrer Elisabeth Vigée Le Brun et retrouver le tableau disparut. Mais derrière cette proposition, ne se cache-t-il pas autre chose ? Pourra-t-elle compter sur cette jeune femme, Inès, qui doit l’accompagner dans son périple ? Quelles seront les répercussions sur sa vie ?

Pour commencer… J’ai beaucoup aimé ce roman ! On y voit tout le travail de recherche que l’auteur a réalisé afin de se tenir au plus proche du Paris de la fin du XVIIIe siècle, peu avant la Révolution Française. Nous avons une visite de la ville dans les moindres détails en compagnie des jeunes héroïnes : le nom des rues, les différentes couches sociales, l’hygiène, les transports etc…
J’avais vraiment l’impression d’y être que cela en devenait bluffant.

Il est de même pour les différents personnages historiques présents dans le roman. Ils sont tous proches des nombreux témoignages et biographies que nous avons. D’ailleurs, j’ai pris plaisir à connaître cette grande artiste féminine, Mme Vigée Le Brun. Et si je précise son sexe, ce n’est pas pour rien car l’auteur nous démontre ainsi le statut des femmes à cette époque. Et pas seulement que cela car, à travers le voyage d’Elfi et d’Inès, on est plongé dans une période où la colère du peuple commence à enfler. On découvre une Marie-Antoinette lasse des protocoles, et les pamphlets écrits sur elle. Mais c’est aussi « Le siècle des Lumières », la publication du célèbre roman « Les liaisons dangereuses », les salons où l’on devait être présent pour sa notoriété publique… etc. Pour ceux qui aiment les romans historiques, ce récit est un véritable régal !

Une autre raison qui m’a fait aimé ce roman, c’est son côté science-fiction qui se marie très bien avec le côté historique: machine à explorer le temps,laboratoire secret, technologie très avancée et convoitée, des énigmes à résoudre… Bref ! Tous cela donne du pep’s au récit et nous conduit dans une aventure palpitante.

Et dernière point et non pas les moindres, les héroïnes. J’ai aimé la relation qui les unit, surtout durant leur voyage (à vous de découvrir ^^) et de leurs nombreuses bourdes de langage peu conventionnel pour l’époque. Comme il est dit dans le roman, elles sont le Ying et le Yang :  elles se complètent parfaitement. C’est un très bon duo féminin que j’aimerais beaucoup suivre dans d’autres aventures !

Pour toutes ces raisons, j’ai beaucoup aimé ce roman. Pourtant, je n’ai pu m’empêcher de me faire deux petites réflexions au cours de ma lecture. La première est que par moments, j’avais l’impression d’avoir quitté le roman pour être devant un cours d’histoire: pas durant la description de Paris faite par le regard des héroïnes, mais surtout lors du développement des personnages historiques. La seconde concerne les nombreux détails et s’ils ne risquent pas de ralentir le rythme de lectures pour certains. Ce sont vraiment là les seules petites questions que je me suis posée au fil du roman.

CONCLUSION: 

Pour les lecteurs friands de roman historique, ce récit qui fourmille de nombreux détails saura vous faire passer un agréable moment, voire même un joli voyage dans le temps !

La plume de l’auteur est agréable et nous offre une histoire riche en événements. Ensuite, comme je l’ai souligné, il se peut que certains auront l’impression d’être submerger par le nombre d’informations historiques.

Quant à moi, j’ai beaucoup apprécié ma visite dans le Paris du XVIIIème siècle !

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. darkhippos dit :

    Encore un roman que je ne connaissais pas et qui me donne à présent très envie. J’adore les romans historiques donc je pense qu’il me plaira ^^ Encore une belle chronique 🙂

    J'aime

    1. klolianebooks dit :

      Merci beaucoup pour ton commentaire 😊 ! J’espère que le roman te plaira autant que moi 😉

      Aimé par 1 personne

  2. J’aime beaucoup l’Histoire et ta chronique m’a terriblement donné envie de lire ce livre ! Je note 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Ta PAL va m’en vouloir 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Au vu de la couverture, j’avais peur que ce soit un roman jeunesse (et j’en ressors souvent déçue malheureusement) mais cela ne semble pas être le cas donc je viens de l’ajouter à ma wish list. Merci pour cet article !

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Et merci à toi pour ton commentaire 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s