« Aux petites heures de la nuit » de Flo Renard

Doux effets de la musique…

Moi (parlant boulot à Catherine, après la fermeture de la librairie): Bon ! Les fêtes de fin d’année approchent et on doit appeler l’artiste pour décorer les vitrines. Il faut aussi que l’on choisisse les futures lectures de Noël pour l’atelier lecture pour les petits. Enfin, nous… Attends ! Est-ce tu entends ?
Catherine (s’arrêtant à mes côtés, et tendant l’oreille) Oui… On dirait… On dirait que quelqu’un joue au violon. Cela vient de l’étage au-dessus. Allons-y !
Moi (arrivée à l’étage et s’approchant d’une porte entrouverte. Murmurant): Regarde. Cela vient de cette pièce.
Catherine (regardant discrètement avec moi): C’est « La reine de glace » qui joue du violon. Elle a l’air apaisé.
Moi (lui donnant un léger coup de coude en souriant): Plus le temps passe, plus on constate qu’elle est humaine.
Catherine (souriant aussi): Comme on dit, la musique adoucit les cœurs….

 

513ttnc-s0l

 

AUTEUR: Flo Renard
TITRE: AUX PETITES HEURES DE LA NUIT
ÉDITEUR, ANNÉE: Auto-édition, 2015
NOMBRE DE PAGES: 338 pages.

 

Oui, la musique adoucit les cœurs. Pour cette chronique, j’ai continué mon voyage dans le monde de « l’autoédition » et comme toujours, j’ai trouvé des petits trésors qui méritent une plus grande visibilité. Remporté lors du « Jeudi autoédition » sur Twitter, j’ai eu la chance d’avoir un roman de Flo Renard dont j’avais entendu beaucoup d’avis positifs sur sa plume. J’avais donc l’occasion de me plonger dans ma première romance m/m  avec « Aux petites heures de la nuit ».

Résumé: 
« À dix-sept ans, Benjamin, violoniste talentueux, ambitionne de devenir instrumentiste quand un accident de la route vient briser tout net ses espérances. Devenu paraplégique, il doit réapprendre à vivre sans ses jambes et faire face aux contraintes de son nouvel état.

C’est aux Épicéas, un centre de rééducation de la banlieue grenobloise, que Benjamin fait la connaissance d’Élise, une adolescente dynamique, et de Léopold, jeune homme à l’humour cynique, deux patients aussi malmenés que lui par la vie. Grâce à l’amitié de la première et l’amour du second, mais aussi la musique, Benjamin entame son long chemin vers la guérison. Alors qu’il recommence à prendre goût à l’existence, d’étranges phénomènes se produisent, qui menacent de le faire basculer dans la folie…

Au-delà d’une romance entre deux garçons, Aux petites heures de la nuit est le récit d’une reconstruction, teintée de mystère, d’humour et, bien sûr, de musique. »

Corps et rêves brisés, Benjamin a subi un terrible accident. Sa vie a changé et il doit désormais apprendre à vivre avec son handicap. Le moral en berne, il se rend dans le centre de rééducation des Epicéas afin de renouer avec un corps qui lui est devenu inconnu. Pourtant, deux belles rencontres vont adoucir la vie de Benjamin et le faire renouer avec son premier amour: la musique. Mais, les lourds secrets des Epicéas ne risquent-ils pas de briser à nouveau ce jeune homme, autant son corps que son esprit ?

Teintée d’humour, d’amour, de drame et de fantastique, ma lecture de ce roman fut très agréable. Je me suis laissée bercer par le style fluide et poétique de l’auteure pour ma première romance m/m (personnages masculins homosexuels, pour ceux qui ne savent pas). Alors que Benjamin renoue avec son corps, des sentiments, jusqu’à présents mis sous cloche, vont émerger. La musique qui avait une place si importante dans sa vie, va résonner de nouveau dans son cœur, en union avec ses premiers émois amoureux. On s’attache très vite à ce jeune garçon dont on désire que ses rêves brillent de nouveau.

Benjamin n’est pas le seul atout charme de ce roman: nous avons Elise, une véritable boule d’énergie et de gentillesse qui adore taquiner et Léopold, à peine plus âgé qu’eux, qui bien que sous son aspect quelque peu cynique et sa passion dévorante pour l’histoire, est vraiment plein de tendresse et protecteur pour Benjamin. Et puis, il faut le dire, les petites prises de bec entre Elise et Léopold sauront vous faire sourire.

Quant à la touche fantastique, elle se marie parfaitement avec les autres thématiques. Cette étrange aura de mystère qui s’éveille au contact de Benjamin, troublant au point ses rêves et l’emportant peu à peu à la limite de la folie. Elle nous renvoie à un passé sans concessions et pleins de secrets. Mais aussi, malheureusement, elle prouve à quel point certaines personnes peuvent être stupides…

Le seul point qui m’a un peu surprise, fut la sensation de facilité qu’ont nos jeunes protagonistes pour découvrir les raisons des étranges événements. Pour un secret, si longtemps caché, j’aurais pensé un peu plus de difficulté. A part cela, je n’ai rien à redire pour la trame du récit.

 

Conclusion:

« Aux petites heures de la nuit » a réussi à me surprendre: pour avoir su traiter avec justesse le quotidien des handicapés, les questions que peut se poser une jeune personne sur son homosexualité et sa belle approche de la musique. J’ai été touché par son histoire et ses personnages.

La plume de l’auteur est vraiment plaisante et arrive avec finesse à unir romance et fantastique.  Ce roman fait partie de mes belles surprises de 2016

Si vous voulez vous lancer dans la romance m/m, je vous invite à commencer avec ce roman plein de douceur, de justesse et qui saura adoucir votre cœur.

(Image de  athenapallas87 )

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’aimerais bien tester la romance M/M donc c’est peut-être l’occasion ?
    En tout cas, après ta chronique, j’ai bien envie de le découvrir 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      C’est un roman joliment bien écrit qui mérite vraiment qu’on le lise ^^ Pour l’instant, la romance M/M me plaît bien 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s