Hanté, de Jordan L. Hawk

Supernatural Attitude…

Moi (regardant Supernatural avec Chéri): C’est marrant que les histoires de capture de fantômes aient toujours la côte, au point que l’on voit de nombreuses émissions sur ce thème.
Chéri (acquiesçant): Oui. Mais la meilleure chasse se fait sur la route, avec une belle impala 67.
Moi (en murmurant avec un petit sourire): En compagnie du beau Dean…
Chéri (répétant): Oui, en compagnie du beau… (s’arrêtant, puis se tournant vivement vers moi) Comment ça en compagnie du beau Dean ?
Moi (haussant les épaules en riant): Ben quoi ? Etre bien accompagné, c’est agréable non ?
Chéri (avec un petit sourire en coin): Oui, tu as raison… Je me verrais bien en compagnie de Charlie.
Moi (faisant la grimace et tournant mon attention sur la télé): Hum… Bon… L’épisode n’est pas fini.

hawk-jordan-l-hantc3a9

AUTEUR: Jordan L. Hawk
TITRE: HANTE
ÉDITEUR, ANNÉE: MxM BookMarks, 2016
NOMBRE DE PAGES: 408 pages.

J’ai toujours aimé les histoires de fantômes. Au point de regarder, de temps à autre, avec Chéri, des émissions sur ce thème. Et parfois, on se tape de bons délires… Je dis bien parfois. Quant à Supernatural, c’est une longue histoire de 12 ans. Cela fait très longtemps que l’on suit les aventures des frères Winchester. Toutes les saisons ne sont pas de qualités égales (surtout après la 5) mais c’est comme une bande de potes que l’on prend plaisir à accompagner. Mais pourquoi je raconte tout cela ? Comme je l’ai informé sur ma page Facebook, j’ai établi un partenariat avec la maison d’édition MxM BookMark. Et pour marquer le coup, pourquoi ne pas commencer avec une histoire surnaturelle ? Armez-vous de vos talismans de protection et d’une bonne dose de courage, voici « Hanté » de Jordan L. Hawk.

Résumé:
« Le brave type : Dan Miller a les sciences occultes dans le sang. Aider les âmes perdues à trouver le repos n’est pas à la portée de tout le monde, surtout lorsque celles-ci menacent les Vivants. Mais à la mort de ses parents, six années auparavant, Dan a été forcé d’abandonner ses activités pour se consacrer à son frère et sa sœur, tout en se battant pour faire survivre leur ferme, en Caroline du Nord.
Ainsi, lorsque Leif Helsvin, gothique extravagant, apparaît sur le pas de sa porte pour lui demander de l’aide afin de se débarrasser d’un nécromancien du nom de Rúnar, la première réaction de Dan est de refuser. Ayant deux adolescents à charge, il peine déjà à garder la tête hors de l’eau. De plus, le beau Leif représente une tentation bien trop redoutable, et Dan est résolument enfermé dans le placard (…)
Mais cette fois, Leif a besoin d’aide. Une aide incarnée par le très pragmatique Dan. Comme les braves types sont exclus du menus, Leif devra se contenter de se tenir tranquille, aussi longtemps que nécessaire jusqu’à ce qu’ils mettent un terme aux agissements de Rúnar. Mais, alors que Leif se retrouve de plus en plus impliqué dans la vie de Dan, il se rend compte qu’il risque non seulement de briser ses règles, mais aussi son cœur. »

Une nouvelle fois sur les routes… Leif ne perd pas espoir de mettre fin aux crimes de Runar qui touche le monde des vivants et des morts. A son avis, c’est le seul moyen de réparer ses fautes passées.
Pour cela, il doit demander de l’aide et ses pas le conduisent jusqu’en Caroline du Nord. Mais à sa grande surprise, ce n’est pas la femme qu’on lui a conseillée devant lui mais son fils, Dan Miller.
Depuis la mort de ses parents, celui-ci s’occupe seul de la ferme familiale ainsi que de sa petite sœur et de son petit frère. Et bien qu’il soit « un marcheur », tout comme le fut sa mère, Dan ne peut plus prendre le risque de guider les morts dans l’autre monde. Pourtant, la rencontre de ces deux êtres, à l’âme blessée, n’est-elle pas le signe d’un espoir ?

Bien plus pour sa romance M/M, vous vous doutez bien que son côté « chasse aux esprits » m’a pas mal intrigué. Et de ce côté-là, je fus bien servie. Avec une touche de Ghost Whisperer et de Supernatural, je me suis laissée embarquer dans cette aventure où une petite ville du sud des Etats-Unis risquait d’être le théâtre de phénomènes paranormales et meurtriers.
Bien que l’on retrouve la trame habituelle du terrible antagoniste prêt à tout pour obtenir les pleins pouvoirs, on prend plaisir à suivre une intrigue bien rodée qui monte crescendo au fil des pages pour nous donner un final plein d’action.

Autre point très appréciable, c’est tout ce qui entoure la relation entre Leif et Dan. Bien plus que l’attirance et les sentiments qui vont se nouer entre eux, c’est le chemin parcouru en tant que « marcheur » (leur apprentissage, la relation entretenue avec leurs professeurs respectifs, le poids de ce don sur leur quotidien etc…) qui apportent beaucoup de profondeur à la part ésotérique.

Le style de l’auteur est agréable et met habilement en place l’intrigue principale de l’histoire. Pourtant, je trouve dommage que certains points prennent du temps à se mettre en place, voire même, sont à peine effleurer: les relation de Dan avec sa famille et l’homophobie pour exemple.
Quant aux autres personnages, en dehors du couple,  ils auraient méritaient un peu plus de présence pour avoir un impact bien plus fort dans le récit (Ce constat se pose sur Béa et Virgil,  sœur et frère de Dan. De même pour l’antagoniste qui sert de simple illustration pour le côté « maléfique » )

« Oui, mais la romance? Elle est bien ou non ? ». Tirée à la manche, par ma chère collègue Catherine qui aime la romance M/M, c’est une des questions qu’elle n’a cessé de me poser après que j’ai parlé avec enthousiasme de son côté fantastique. La romance est bel et bien présente, sans pour autant étouffer la quête des deux protagonistes. Elle est comme un baume qui panse leurs blessures passées et donne l’espoir d’un futur plus « libre » dans tous les sens du terme. Je profite pour vous prévenir qu’il y’a quelques scènes de sexe explicite. Pour ma part, cela ne me dérange pas, mais au bout de la 4e, j’avais hâte qu’ils finissent pour revenir à leur lutte contre Rúnar.

Conclusion:

Amateur d’histoire d’outre-tombe et de romance, ce roman a de grandes chances de vous plaire. Bien que quelques éléments aient mérité plus de développement, l’intrigue est bien gérée et on se laisse très vite embarquer dans cette course contre la mort afin d’éviter le massacre de toute une ville.

Il est juste regrettable que les personnages entourant les deux héros ne soient pas plus étoffés et ne reste, à mon goût, qu’au stade de pions pour faire avancer l’intrigue.

Alors que je mets un point final à ma chronique, j’entends la chanson iconique qui accompagne chaque épisode final de « Supernatural » et Chéri qui me fait signe que cela commence. La chasse aux esprits est loin d’être finie !

(Image de anndr)

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Tu m’intrigues mais plus pour le côté surnaturel que pour le côté romance M/M. D’un autre côté, l’érotique me plaît mais pas quand il y en a des tonnes. En tout cas, si l’occasion se présente, je le lirais 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s