« Lus dans le train » #10

C’est l’heure du rendez-vous mensuel « Lus dans le train » ! 
Je vous rappelle un peu le concept, qui a été créé par Les Lectures de Mina. :

lusdansletrain-logo

« Pour tout ceux et toutes celles qui ont l’habitude de prendre les transports en commun, nous croisons souvent d’autres passagers plongés, eux aussi, dans un roman. Une belle échappatoire pour sortir de notre train-train quotidien. Et je vous avoue, j’ai tendance à jeter un coup d’œil sur la couverture du livre et le titre. Et pour ceux qui retiennent mon attention, je les note sur mon portable. On ne sait jamais: si c’était un futur coup de cœur ? »

ai_kotoba_by_matemi_i-d6xjjf9

Quel froid ! Mais, au moins, on sent bien que nous sommes en hiver. Emmitouflée sous un bonnet, écharpe, grand manteau et bottes, je suis toujours prête à ma chasse aux titres de livres dans les transports. Elle fut très fructueuse ce mois-ci, car je suis tombée sur un livre anglais et un classique. En compagnie de ma tasse préférée, remplie d’un bon chocolat chaud, je vous dévoile mes petites trouvailles.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

LA PISTE NOIRE  d’Asa Larsson (Livre de Poche, 2016)

«Nord de la Suède. Un pêcheur découvre le cadavre torturé d’une femme au bord d’un lac gelé. La belle Inna Wattrang était la porte-parole de Mauri Kallis, un célèbre industriel dont l’ascension et la réussite fascinent le pays. Les indices sont minces : les deux inspecteurs de la police judiciaire de Kiruna font appel à l’ex-avocate Rebecka Martinsson, devenue procureur auxiliaire, pour tenter d’élucider les relations troubles entre Kallis et son employée. Derrière le meurtre d’Inna se profile un univers de mensonges, de haines et de faux-semblants où le mal se tient à l’affût comme un corbeau noir.»

  •  Un polar suédois !  Le dernier que j’ai lu date de plusieurs mois avec le roman de Camilla Lackberg « La faiseuse d’ange« . En tout cas, le résumé semble prometteur.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

THIS SAVAGE SONG, de V.E. Schwab (Titan Books, 7 juin 2016)

«Kate Harker et August Flynn sont les héritiers d’une ville divisée – Verity. L’un, humain, vit au Nord où la violence règne et cherche désespérément l’adhésion de son père. L’autre, un monstre, vit au Sud dans la solitude et renie sa propre identité pour se rapprocher le plus possible de son idéal – l’humanité. Depuis six ans, Verity est en trêve: le Nord, dirigé par Callum Harker, veut combattre les monstres, et le Sud, commandé par Henry Flynn, veut attendre le moment propice pour frapper, mais lors de la dernière bataille le Sud a pris le dessus sur le Nord causant des pertes humaines monumentales. Depuis, le Nord attend patiemment de reprendre le contrôle de tout le territoire. Mais le Sud se méfie et décide donc d’envoyer August incognito au Nord de Verity pour surveiller Kate, qui pourrait être un excellent moyen de pression. Mais tout ne se passe pas comme prévu…»

  • Depuis que j’ai commencé cette rubrique, je pense bien que c’est la première fois que je tombe sur un livre en anglais. J’ai souvent croisé le nom de cet auteur sur les blogs qui lisent en V.O. . Je l’ai noté, car je pense qu’il peut intéresser ceux qui lisent en anglais.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

CET INSTANT-LA, de Douglas Kennedy (Le livre de poche, 1996)

«Écrivain new-yorkais, Thomas Neesbitt, reçoit à quelques jours d’intervalle deux courriers qui le replongent dans son passé : les papiers de son divorce après vingt ans de mariage, puis le journal de son premier amour.
1984. Parti à Berlin pour écrire, Thomas arrondit ses fins de mois en travaillant pour Radio Liberty. Il rencontre alors Petra, sa traductrice. Entre eux, naît une passion dévorante. Peu à peu, Petra lui confie son histoire et le récit de son passage à l’Ouest. Thomas est bouleversé. Rien désormais ne semble pouvoir séparer les deux amants….»

  •  Un autre auteur que j’ai souvent entendu, mais dont je n’ai pas encore lu un seul de ses titres. Peut-être cette année…

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

LES HAUTS DE HURLE-VENT,  d’Emily Brontë (Le Livre de Poche, 1974)

« Lorsque Mr Earnshaw ramène d’un voyage un enfant abandonné, Heathcliff, les réactions de ses enfants évoquent les orages qui s’abattent sur le domaine des Hauts du Hurlevent. Le fils Hindley n’accepte pas cet enfant sombre et lui fait vivre un enfer. La fille, Catherine, se lie très vite à lui, d’un amour insaisissable et fusionnel. Tous trois grandissent, dans cet amas de sentiments aussi forts qu’opposés. Heathcliff devient un homme sans scrupule, qui jure de se venger des deux hommes ayant empêché le déploiement de son amour: Hindley, le frère ennemi, et Edgar, le mari de Catherine. La destruction de ces deux familles et de leurs descendances constitue alors son seul objectif. Dans les paysages sauvages et immuables des landes du Yorkshire, les déchirements sont nombreux, et cohabitent dans une passion extrême et des tourments destructeurs…«  

  • Un classique de la littérature gothique où la passion prend sa forme absolue. A découvrir sans plus attendre si ce n’est pas fait. Pour ma part, contente de croiser un classique.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

C’était le 10ème numéro de « Lus dans le train » !
Que le temps passe vite… J’espère pour vous que ce début d’année se passe bien.

Quant à moi, je me plonge de plus en plus dans mes lectures pour m’évader de tout. J’en ai bien besoin, je vous l’avoue.
Mais, je suis toujours prête à dégainer mon portable pour noter les titres… Allant même jusqu’à me battre avec mon gant, le retenir entre mes dents  et essayer tant bien que mal de noter un titre aperçu avant que mon métro ne parte (véridique ! Et j’ai bien peur que l’on me prenne pour une folle à force)

Je vous souhaite à tous un bon dimanche et dites-vous que le froid raffermit les chairs (juste histoire de vous donner un point positif pour mieux supporter le froid 😀 )

(Image de la jeune fille par matemi-i + Image à la une de  eeveeslovecheese )

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. erine6 dit :

    Quel combat pour nous rapporter tes trouvailles ^^. J’avais lu le Douglas Kennedy il y a quelques années mais j’ai du mal avec sa plume et j’ai rarement aimé les ouvrages que j’ai pu lire.

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Oh que oui ! Mais ça va, je suis très courageuse (et non, je n’ai pas les chevilles qui enflent) :p . Pour ce qui est de Douglas Kennedy, je crois que je vais prendre mon temps pour le lire ^^

      J'aime

  2. J’aime vraiment beaucoup ce rendez-vous! Je ne prends malheureusement pas assez les transports en commun pour faire moi aussi ce genre de trouvailles. En tout cas je ne peux que te conseiller Les Haut de Hurle-vent qui a été un coup de coeur pour moi 🙂
    Je te souhaite encore de belles trouvailles,
    Victoire

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Merci beaucoup pour ton message 😀 Et j’espère trouver encore plein de bons titres dans les transports pour vous ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s