« Lus dans le train » #11

C’est l’heure du rendez-vous mensuel « Lus dans le train » ! 
Je vous rappelle un peu le concept, qui a été créé par Les Lectures de Mina. :

lusdansletrain-logo

« Pour tout ceux et toutes celles qui ont l’habitude de prendre les transports en commun, nous croisons souvent d’autres passagers plongés, eux aussi, dans un roman. Une belle échappatoire pour sortir de notre train-train quotidien. Et je vous avoue, j’ai tendance à jeter un coup d’œil sur la couverture du livre et le titre. Et pour ceux qui retiennent mon attention, je les note sur mon portable. On ne sait jamais: si c’était un futur coup de cœur ? »

ai_kotoba_by_matemi_i-d6xjjf9

Après une longue période de silence, mon blog reprend du service avec ce nouveau numéro de « Lus dans le train » qui est un tout petit peu en retard. Maintenant que j’ai réussi à chasser quelques nuages de ma tête, je crois qu’il est temps de vous montrer mes petites trouvailles lors de ma dernières « chasse aux titres » dans le métro parisien.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

A L’AUBE, L’ESPOIR SE LEVE AUSSI, de Belva Plain (Belfond, 2016)

«Peter Crawfield, dix-neuf ans, est atteint d’une mucoviscidose arrivée en phase terminale.

Ses parents, Arthur et Margaret, apprennent à l’occasion d’un énième test que cet enfant qu’ils ont tant choyé n’est en fait pas leur fils biologique. Un échange de bébé à la maternité et nombre de vies brisées..
.
Alors que l’inéluctable survient, et malgré leur chagrin, ils vont tout tenter pour retrouver leur fils naturel, quelque part aux Etats-Unis ou ailleurs. Quitte à bouleverser totalement la vie d’une autre famille…»

  •  Je vous avoue que c’est la couverture qui a attiré mon regard. Malheureusement, après lecture du résumé, j’ai peur que l’histoire ne me fasse penser à des films traitant plus ou moins ce genre de sujet. A voir, s’il peut vous intéresser.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

LA FEE CARABINE, de Daniel Pennac (Gallimard/Folio, 1997)

«Qui donc à Paris égorge les vieilles dames de Belleville et transforme les papys en junkies ? Tous les soupçons convergent vers Benjamin Malaussène, bouc émissaire de son état, dont la sympathique famille s’est enrichie de quelques membres. Les héros du précédent épisode, Au bonheur des ogres, sont là, avec quelques nouveaux venus : le doux inspecteur Pastor, la petite Verdun, l’inquiétant commissaire Coudrier, etc. Plus on est de fous……»

  • Daniel Pennac est un de mes auteurs français préférés ! Je suis tombée par hasard sur « Au bonheur des ogres » et depuis, Benjamin Malaussène et sa petite famille font partie de ses personnages que j’aime retrouver à chacune de mes relectures. A découvrir absolument si ce n’est pas encore fait.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

LE COMPLOT DE MALONE, de Steve Berry  (Pockets, 2016)

«Dan Brown, un employé du Trésor américain a dérobé de mystérieux documents relatifs à un secret d’État qui, s’il était révélé, risquerait de changer la face du monde. Cotton Malone est sollicité pour les récupérer. C’est le début d’une course contre la montre qui va commencer sur les canaux de Venise pour s’achever dans les montagnes de Croatie. Des mystères des Pères fondateurs des États-Unis jusqu’à une étrange entrevue clandestine du président Franklin Roosevelt, en passant par les signes ésotériques cachés dans les symboles les plus connus de l’Amérique, Cotton Malone va aller de révélation en révélation»

  • Là encore, c’est la couverture qui a attiré mon regard. Et je vous avoue encore que ce style de récit me fait tout de suite penser au « Da Vinci Code ». A voir.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

PHOBOS (tome 3),  de Victor Dixen (Edition R-Jeunes adultes, 2016)

« Fin du programme Genesis dans
1 mois…
1 jour…
1 heure…

Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau.
Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
Elle est prête à mourir pour sauver le monde.
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer. .
«  

  • Il y’a plusieurs mois, j’ai lu et chroniqué le premier roman. Et j’avoue de ne pas avoir du tout craquer pour cette série, alors que j’avais adoré « Animale ». Je pense que tout le monde est au courant, mais bon, au cas où, un quatrième tome est prévu pour conclure la série.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

C’était le 11ème numéro de « Lus dans le train » !
Le 15 mars, cela fera un an que je tiens cette chronique
. Youhou ! Pour le prochain numéro, je ferais la chronique avec une coupe de Champagne… Arf, je dois faire des économies… Avec une coupe de Champomy pour fêter cela.

D’ailleurs, en parlant d’économies, est-ce certains d’entre vous envisagent de se rendre au Salon du livre de Paris ? Je vous avoue que cela me tente bien.
Et si c’est non, avez-vous prévu des achats ce mois-ci ou êtes-vous au régime sec, genre Zéro-Nada-Niet livres achetés ?

N’hésitez pas à me répondre par commentaire et je vous dis à bientôt, avec une nouvelle chronique à venir !

(Image à la une de  muddgutts)

Publicités

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Audrey dit :

    Le concept est très sympa !Je prends beaucoup moins les transports en commun qu’avant, mais il faudrait que je prenne le réflexe de noter ce que les gens lisent 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Parfois, tu peux tomber sur de très bons titres. Bon après, il arrive que certaines personnes se demandent pourquoi tu les fixes tout en tapotant sur ton portable et te trouvent bizarre… Hum, oui… Cela m’est arrivée ^^

      Aimé par 1 personne

      1. Audrey dit :

        J’imagine bien la scène et j’avoue que ça prête à sourire 🙂 Je retiens qu’il faudra que je joue la discrétion.

        J'aime

  2. melmelwen dit :

    Depuis que je vis proche de Paris, j’ai songé à aller au salon du livre, oui. Puis j’ai vu la billetterie et j’ai décidé que non. J’ai pu aller à divers Salons du Livre et ils étaient gratuits. Alors payer pour aller à celui de Paris, ça ne m’emballait pas… Jusqu’à 5€ je n’aurais pas dit, mais là, au moins le double, ce n’est pas la peine ! (Surtout quand j’apprends qu’une fois sortie, on ne peut plus re-rentrer, sauf en repayant, et autres petites choses).

    D’ailleurs, Maxime Chattam a fait savoir son boycotte à cause du prix d’entrée.

    Sinon ma PAL est à la diète depuis… 2 ans? xD Je m’interdis d’acheter des romans (à moins d’avoir vraiment vraiment envie de le lire, ce qui n’arrive même pas une fois par an), je ne refuse en revanche pas les cadeaux ^^ (Ca va de ce côté là, c’est gérable). Mais pour ne pas me sentir frustrée complètement, je m’autorise tout ce qui est très imagé, dans mon cas les mangas (c’est comme un régime, si on ne prend pas de plaisir à manger, ça perd de sa saveur et la volonté décline^^).

    De toute façon, j’ai un petit budget mensuel (une vingtaine d’euros), pas de quoi faire de grandes folies !

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Je suis tentée d’aller au salon car il y’a des auteurs que j’aimerai beaucoup voir mais surtout, je voulais me rendre au stand de la maison d’édition EDB qui va malheureusement fermer, afin de le dire un dernier au revoir.

      Après le prix du billet aberrant, l’impossibilité d’apporter ses propres livres pour les faire dédicacer et après avoir écouter différentes amies, j’avoue que tout ceci m’agace pas mal. Si j’y vais, je camouflerai un ou deux livres, dans mon sac. Je vais jouer les rebelles avec Mininous qui sera avec moi. Le bel exemple que j’offre à mon fils 😀 !

      Côté PAL, je n’achète que les livres en occasion car je ne peux pas me permettre de dépenser 20 euros à chaque fois. Il n’y a que les manga que j’achète en neuf en général. A part ce mois-ci où j’ai acheté « Arkane » de Pierre Bordage et « Mes vrais enfants » de Jo Walton. Je t’avoue avoir eu des sueurs froides en sortant la carte bancaire. Plus jamais ça … Enfin pas avant plusieurs mois ^^

      Aimé par 1 personne

      1. melmelwen dit :

        Question auteur, il y a un beau palmarès, c’est certain ! J’ai une petite voix qui voulait que je brave le prix d’entrée juste pour rencontrer Rainbow Rowell, c’est dire ! Mais le fait de ne pas pouvoir amener un livre que je ferai dédicacer, ou en tout cas ne pas en avoir la certitude (car selon les stands, la politique peut être du « on dédicace que les livres vendus sur place »), ça m’a bloqué ^^’

        Au moins ton fils ne paiera pas l’entrée si tu l’emmènes !

        Ce n’est pas comme si tu avais acheté une dizaine de livres ce mois-ci, ça reste encore correct :O

        Aimé par 1 personne

      2. klolianebooks dit :

        C’est vrai que je n’avais pas pensé au coup du « seulement les livres achetés sur place ». Je t’avoue que cela m’agacerait pas mal !

        Pour le moment Mininous coûte pas cher, il faut en profiter lol !

        Quant à mes derniers achats, c’est clair que cela reste correct mais je me dis avec ce montant, j’aurais pu prendre une dizaine de livres en occasions ^^ Non, non, je ne suis pas radine :p

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s