Frigiel et Fluffy: Le retour de l’Ender Dragon, de Frigiel et Nicolas Digard

Porte pour l’imaginaire…

Liam (assis à son bureau et poussant un soupir): J’ai beau lui dire qu’il y’a de plus beau jeu, mon neveu veut absolument jouer à Minecraft. Je ne comprends pas. Les graphismes ne sont guère attirants et je ne vois pas ce qu’il y’a d’amusant à creuser partout.
Catherine (levant les yeux au ciel): N’importe quoi ! Minecraft est très bien. Qu’est-ce que tu peux être têtu, ma parole.
Moi (avec un petit sourire malicieux): Liam, tu jouais au Lego quand tu étais petit, n’est-ce pas ?
Liam (un peu perdu): Oui…
Moi (continuant après avoir jeté un regard de connivence avec Catherine): Tu aimais créer des forteresses et imaginer de belles aventures héroïques pour tes petits bonshommes. Peut-être as-tu même construit une ville et tu t’es senti fier devant ton oeuvre.
Liam (voyant où je veux venir) Mouais….
Moi (me penchant vers lui et le regardant droit dans les yeux): Eh bien, c’est pareil pour Minecraft. Laisse l’imagination de ton neveu s’épanouir dans ce jeu cubique comme toi, avec tes Legos.
Catherine (rigolant): Échec et mat !

51u9djpztnl

 

AUTEUR: Frigiel et Nicolas Digard
TITRE: LE RETOUR DE L’ENDER DRAGON
ÉDITEUR, ANNÉE: Slalom, 2016
NOMBRE DE PAGES: 300 pages

Je  remercie tout d’abord Babelio et les éditions Slalom de m’avoir sélectionnée lors de la Masse Critique. J’ai découvert une nouvelle quête héroïque dans l’univers de Minecraft. 

Résumé:
Frigiel, orphelin depuis la disparition mystérieuse de ses parents, est élevé par son grand-père dans un petit village de la forêt d’Ardan. Adolescent, il ne connaît pas grand chose du monde extérieur. Avec son fidèle chien Fluffy, casse-cou et gaffeur, il va vivre des aventures qui l’entraîneront jusqu’aux terres du Nether et découvrir que la magie, interdite près d’un siècle plus tôt, est toujours en action dans le monde. En chemin, Frigiel et Fluffy rencontrent Abel, un garçon de 19 ans bavard, un peu trouillard qui déteste la magie et Alice, une voleuse de talent, très indépendante.

Tome 1 : Le réveil de l’Ender Dragon
La fête bat son plein pour les 80 ans du roi Llud quand un immense dragon noir apparaît au-dessus du village. Avant de se lancer à l’assaut du dragon, Ernald, le grand-père de Frigiel, lui confie un coffre noir qu’il lui fait promettre de ne jamais ouvrir et d’apporter à son ami Valmar, à Puaba. Propulsé dans une aventure qu’il n’a pas cherché, Frigiel part sur les routes, ignorant qu’il transporte l’un des objets les plus recherchés au monde, convoité par le terrible sorcier Askar. Or celui-ci vient de s’échapper de sa prison des Farlands.

Une quête héroïque… Combien de fois ai-je rêvé de pouvoir me lancer dans une grande aventure pleine de mystères et de dangers, en compagnie d’amis sur lesquels je pourrais compter… Petite, je le désirais ardemment pour quitter ma réalité.
Aujourd’hui, j’ai un jeune garçon connu ici sous le nom de Mininous et qui est fan, vraiment fan, du jeu Minecraft et qui a suivi les aventures de Frigiel et Fluffly sur Youtube.
Ce fut donc assez logique que je me retrouve, aujourd’hui, à chroniquer le premier tome de leurs aventures.

Alors que les festivités battaient leurs pleins pour célébrer l’anniversaire du roi,  le monde de Frigiel va connaître un grand chamboulement. Un terrible dragon a décimé son village, ne lui laissant que pour seul proche son chien Fluffy et un mystérieux coffre noir donné par son grand-père. Avec la promesse de remettre cet objet à un ami de son aïeul, Frigiel va se lancer dans une grande quête héroïque.

Je vous avoue qu’avant de commencer ma lecture, j’avais quelques craintes de m’embrouiller avec des références du jeu et de m’y perdre. A ma grande surprise (et satisfaction), ce ne fut pas le cas. Nous avons des petites annotations en fin de pages pour nous donner quelques explications sur les différentes créatures que l’on croise au fil des pages.
Quant à l’histoire, elle reprend beaucoup d’éléments connus de la fantasy tels qu’ une quête initiatique, des compagnons de route, un immense pouvoir convoité par tous… etc. Pour les amateurs du genre, on prend très vite ses repères et pour les jeunes lecteurs, c’est une très bonne occasion d’y faire ses premiers pas. L’intrigue est bien recherché, accompagné d’un bon background.

Pour ce qui est de la narration, le rythme prend un peu de temps à se mettre en place. Dans les 30/40 premières pages environ, le style du récit semble calqué sur les mouvements d’un personnage en pleine action dans le jeu. Cela donne une certaine raideur qui alourdit un  peu la lecture. Mais l’auteur se détache assez vite de cette influence pour donner un rythme plus fluide et un style plus agréable. C’est vraiment à partir de ce moment que je me suis totalement plongée dans l’histoire.

Enfin, pour les jeunes lecteurs, qui suivent déjà les aventures de Frigiel et de Fluffy sur Youtube, ils auront le plaisir de retrouver leurs héros dans une aventure bien plus développée, avec toujours pour grande menace, l’Ender dragon, boss des deux premières saisons de la série. Et ils pourront de même faire la connaissance de deux nouveaux compagnons de voyage, Abel et Alice.

Pour conclure, les nouvelles aventures de Frigiel et de Fluffy ont de grandes chances de trouver un nouveau public chez les jeunes lecteurs mais aussi chez les adultes qui pourront s’amuser à suivre cette quête héroïque pleine de promesses. 

Hum… Je pense que je vais poser un exemplaire sur le bureau de Liam… Mouhahaha !

(Image de  Yoshikata42 )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s