Amuse-Bouche, de Stéphane Carlier

Grosse erreur…

Catherine (me souriant): Liam est trop chou. Il m’envoie plein de message… Je vais le taquiner et lui dire « Pleins de bisous sur tout ton corps »
Moi (simulant la nausée): Je n’ai pas envie de connaître votre vie sexuelle !
Catherine (poussant un cri): Oh mon dieu ! Je l’ai envoyé à la Reine de Glace ! J’ai envoyé le mail à notre patronne !
Moi (me levant d’un coup de mon bureau et allant près d’elle): Tu es sûre ? 
Catherine (en pleine panique): Mais oui ! Je vais me faire tuer, je vais me… Oh, mon dieu! Elle m’a répondu. (s’éloignant de son bureau) Je ne peux pas regarder!
Moi (regardant le mail): Voyons… « Je suis flattée, mais non merci. Veuillez faire attention à qui vous destinez vos messages, surtout durant vos heures de travail ».
(m’approchant de Catherine): Elle a de l’humour la Reine de Glace… Catherine…(la secouant doucement) C’est bon, elle a bien pris la chose.
Catherine (m’attrapant les bras et d’une voix basse): Tu crois qu’elle pense que je la drague ?
Moi (en riant): N’importe quoi !

411amlsjdfl


AUTEUR:
Stéphane Carlier
TITRE: AMUSE-BOUCHE
ÉDITEUR, ANNÉE: Cherche-Midi, 2017
NOMBRE DE PAGES: 304 pages.

 

 

Je  remercie tout d’abord Babelio et les éditions Cherche-Midi de m’avoir sélectionnée lors de la Masse Critique. J’ai eu le plaisir de retrouver la plume pleine d’humour de Stéphane Carlier.

Résumé:
« Julien, conseiller des Affaires étrangères, beau gosse ambitieux, vit une histoire avec Pauline, une superbe assistante parlementaire. Un soir, il lui écrit un sexto particulièrement cru qu’il envoie par erreur à Philippe Rigaud, diplomate chevronné à deux ans de la retraite. Une boulette qui fait l’effet d’une bombe dans le quotidien ronronnant du couple Rigaud. Dans celui, surtout, de Marie-Ange, la très sage épouse de Philippe qui, décidée à enquêter sur les infidélités de son mari, est loin d’imaginer ce qu’elle s’apprête à découvrir…

Farce contemporaine, vaudeville sondant les secrets d’un homme marié, satire sociale égratignant le Quai d’Orsay et une certaine bourgeoisie parisienne, Amuse-bouche est une comédie élégante et salutaire qui se délecte de nos petits travers comme de nos gros mensonges avec un bonheur égal. »

Faites bien attention à qui vous envoyez vos messages. Il suffit d’un moment d’inattention pour l’envoyer à la mauvaise personne. Ce fut le cas pour le pauvre Julien.  En pleine conversation coquine avec sa petite amie Pauline, le jeune homme se trompe de destinataire et l’envoi à Philippe Rigaud, diplomate avec qui il a rendez-vous dans quelques jours pour la suite de sa carrière. Que doit-il faire ? Et comment Mr Rigaud a-t-il réagi face à son message ?
A partir de cette petite erreur, l’histoire va prendre des proportions  inimaginables!

Il y’a plusieurs mois, j’avais découvert la plume de Stéphane Carlier avec son roman « Les perles noires de Jacky O. ».  J’avais très vite accroché à son humour teinté d’ironie et pour la jolie galerie de personnages qui la composaient.
Je voulais savoir si mon premier sentiment allait être confirmé avec ce second roman. Et que dire, à part… Oui !

Je me suis amusée de tous les quiproquos qui s’écoulent de ce petit « SMS », au point de chambouler la vie de plusieurs personnes. Bien sûr, il y’a ce cher Julien, mais c’est surtout le couple Rigaud, Philippe et Marie-Ange qui vont en subir les conséquences. Malheureusement (ou heureusement), le petit SMS va être lu par l’épouse. La façade du couple quinquagénaire, menant une vie assez monotone et qui a pourtant quelques fissures, va être sur le point d’éclater.
Je ne sais pas pourquoi mais je voyais Marie-Ange sous la figure de Béatrice de Montmirail des « Visiteurs », dans une veste en tweed Chanel. Certes, c’est caricatural, mais je n’ai pas pu m’empêcher!
Bref ! Voyons ce fameux SMS, elle n’aura de cesse à vouloir savoir qui est « la femme » qui se cache derrière ce message. Et la vérité va s’avérer bien plus surprenante de ce qu’elle a pu supposer.
Quant à Philippe Rigaud qui a « quelques squelettes » dans le placard, il ne se rend pas compte que ses petits secrets vont être sur le point d’être révélés au grand jour. Un mal pour un bien ?

J’ai vraiment apprécié ce couple en suivant leurs mésaventures. Marie-Ange qui semble avoir tout d’une « oie blanche » assez caricaturale, mais pleine de ressources, et, Philippe que l’on pourrait détester, mais qu’on finit par ressentir un certain attendrissement pour sa personne, forment un drôle de duo.
Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai ressenti une certaine affection de la part de l’auteur, à leurs égards.
Et pour Julien, me direz-vous ? Je ne peux rien dire, craignant spoiler. Je dirais juste qu’il symbolise toute l’ironie de cette histoire, tout simplement.
Les seconds personnages accompagnent parfaitement les trois protagonistes et donnent parfois quelques scènes cocasses. Je citerais juste le personnel administratif qui entoure Philippe Rigaud. Oh my godness ! Je ne sais pas s’il faut en rire ou pleurer en se demandant s’il existe de tel cas (malheureusement, je crois que c’est possible). Là encore, l’auteur frappe très fort en nous offrant une galerie de personnages que vous allez aimer suivre du début à la fin.

Conclusion:

Vous cherchez une lecture pleine d’humour pour cet été, ou bien, vous aimez tout simplement les vaudevilles, je peux que vous conseiller ce roman !

D’une plume vive, pleine d’humour et sachant manier l’ironie avec  finesse, vous avez de grandes chances de vous amuser à lire ce joli pied de nez de Stéphane Carlier sur la bourgeoisie parisienne.

Pour ma part, ce second roman a confirmé mon sentiment de suivre de très près les prochaines sorties de Stéphane Carlier. Il fait partie de ma liste d’auteurs, peu longue, qui arrive à me faire rire à chaque fois dans le train. Rien que pour cela, je lui laisse une jolie place sur ma bibliothèque !

(Image à la une de wolffeather )

tous les livres sur Babelio.com
Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. ça m’est arrivée tellement de fois de me tromper de destinataire (heureusement pas avec des sextos!) La honte ahah. Ce n’est pas mon genre de lecture habituellement, mais vu que c’est l’été, ça peut être sympa une petite lecture qui fait rire 🙂 Je note le titre !
    Victoire

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Moi aussi,; il m’est arrivé de me tromper de destinataire. Dieu merci, rien, de compromettant ! J’espère qu’il te plaira et te fasse rire 😀

      Aimé par 1 personne

  2. Jessie dit :

    Je préfère les vaudevilles en pièce de théâtre plutôt qu’en livre mais je suis prête à faire une exception pour la suite des aventures de Catherine x la Reine de Glace 😀

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      😂 ! Promis, je continuerai l’histoire de Catherine x La Reine de Glace dans une prochaine introduction

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s