Et j’ai choisi de vivre, de Marilyse Trécourt

Un vieux secret…

Moi (assise face à lui, quelque peu gênée): Chéri… Je dois t’avouer quelque chose. J’ai trop longtemps garder ce secret qui m’étouffe.
Chéri (me regardant dans les yeux, la mine fermée): Je t’écoute…
Moi (hésitante): Hé bien… Je… Je ne supporte pas le guéridon que tu as mis dans l’entrée. Il ne va pas du tout avec le reste de la décoration, avec ses étiquettes Panini datant des années 90 et les dessins aux feutres de Mininous. On peut le mettre dans un petit coin de notre bureau. Tu veux, dis ?
Chéri (me regarde longuement, puis éclate de rire): Hahaha !
Moi (complètement perdue): Pourquoi ris-tu ?
Chéri (regardant sa montre): Cela t’a pris 5 ans, 4 mois et on va dire 7 heures pour me le dire. Je savais bien que tu le trouvais mal placer. J’attendais juste de voir, combien de temps tu allais prendre pour me le dire.
Moi (boudant): Si j’avais su…

 

41e7xchr5dl

 

AUTEUR: Marilyse Trécourt
TITRE: Et j’ai choisi de vivre
EDITEUR, ANNEE: Librinova, 2017
NOMBRE DE PAGE: 197 pages

 

 

 

Ah, les petits secrets ! Certains sont inoffensifs… D’autres sont bien plus lourds à porter et peuvent avoir un impact terrible sur la vie du concerné. Parfois, il est bon de tout révéler comme va l’apprendre Alice dans « Et j’ai choisi de vivre » de Marilyse Trécourt.

 

Résumé:
« — Allô, pouvez-vous envoyer une ambulance ? C’est pour mon mari. Il… il est inconscient.»
Alice et Maxime avaient un rêve : s’installer au Etats-Unis pour ouvrir une boulangerie en plein cœur de Manhattan. La vie les a exaucés, même au-delà de leurs espoirs.
Jusqu’au jour où le cauchemar commence. Maxime est retrouvé inanimé, souffrant d’un traumatisme crânien. Que lui est-il arrivé ? Pourquoi Alice est-elle suspectée, alors qu’elle l’aime depuis leur premier regard ? Que cherche-t-elle à cacher, au péril de sa propre vie ?Une histoire qui sonde les secrets qui sommeillent au fond de nous, ceux que l’on ne se pardonne pas, ceux qui reviennent nous hanter alors qu’on les croyait enfouis dans les cendres du passé. Dans ce cinquième roman, Marilyse Trécourt conjugue suspense et émotions, amour et mensonges, sacrifices et culpabilité, tout en vous posant une question : et vous, avez-vous choisi de vivre ?

Lorsque le rêve américain tourne au cauchermar.. Pourtant, tout leur souriait. Il avait pu ouvrir leur boulangerie au plein cœur de Greenwich Village. Leur amour était aussi fort que les premiers jours. Leur avenir était plein de promesses.
Il a suffi d’une soirée pour que tout se brise. Et si cela n’était pas suffisant, Alice semble être la coupable idéale. Pourquoi ne se défend t-elle pas ? Que cache t-elle ?

L’autrice nous plonge au cœur des secrets inavoués, ceux qui pourraient même briser le couple le plus uni.  Ce qu’Alice et Maxime vont malheureusement apprendre à leurs dépens.
Alors que le récit se passe dans le quartier idyllique de Greenwich Village, le « New-York » que l’on retrouve souvent dans les séries télés, avec un couple heureux, on ne peut s’empêcher de se demander comment tout cela a pu chavirer. Bien plus encore, alors que le personnel de l’hôpital partage ses soupçons sur la soi-disant chute de Maxime à la police, on ne peut qu’être surpris devant l’obstination d’Alice a gardé le silence. Quel secret vaut-il le prix de perdre l’homme de sa vie, voire même sa liberté ?

Afin d’accentuer le sentiment de mystère qui entoure la jeune femme, la narration se divise entre plusieurs personnages. Tout en ayant plusieurs points de vues sur cette affaire, on partage aussi leurs doutes. Connaissent-ils vraiment Alice ?
Pendant une bonne partie du roman, je me suis vraiment laissée emporter par l’intrigue. Je voulais voir jusqu’où pouvait aller Alice pour garder son secret intact.

Mais, en arrivant à la seconde partie, mon intérêt s’est amenuisée. Bien que l’autrice a voulu nous offrir de nombreux rebondissements, je ne fus vraiment pas surprise par la tournure qu’on pris les événements. Certains détails m’ont permis de comprendre une partie du dénouement de l’affaire. Je dis bien qu’une partie, car l’autrice a su  tout de même me surprendre sur un tout autre point en y apportant une belle touche d’émotion.
Pour être plus précise, ce qui m’a un peu perdu, c’est le comportement d’un personnage. Le virement psychologique de celui-ci m’a paru trop rapide, un peu comme un docteur Jekyll et Mr Hyde. Puis, l’introduction d’un second personnage qui semble suivre le même schéma du précédent et arrive de façon soudaine dans l’intrigue, n’a pas arrangé les choses.  D’ailleurs, ses apparitions sont furtives et donnent le sentiment de vouloir juste apporter un surplus de problèmes à notre jeune couple qui en a bien assez.

Conclusion:
Bien que j’apprécie toujours autant la plume fluide et dynamique de Marilyse Trécourt et que j’ai une certaine affection pour son précédent roman « L’ombre d’un papillon », son nouveau titre « Et j’ai choisi de vivre » me laisse sur un sentiment un peu mitigé.

La première partie a tous les ingrédients d’un bon thriller qui arrivent à vous plonger dans un mystère palpitant. Le secret d’Alice, son étrange comportement, son silence face à la situation… J’étais vraiment happée !
Puis, les événements prennent une direction quelque peu prévisible. Peut-être que j’attendais trop à quelque chose de plus horrible, cruel et que je fusse déçue que se soit bien moindre.
Mais je reste tout même désappointée face aux comportements de deux personnages dont je ne peux dire plus afin d’éviter de spoiler.

Cela ne tient qu’à mon point de vue, car beaucoup de lecteurs ont aimé ce roman. Comme je le dis toujours,  c’est à vous de juger. Pour ma part, cela ne m’empêchera pas de relire un autre titre de cette autrice et de retrouver avec plaisir sa plume.

 

(Image à la une de instantmiso )

 

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Jessie dit :

    Je pense que comme toujours, la rancune est le fin mot de cette histoire. Alice n’a jamais pardonné à Maxime d’avoir refusé de lui confier le secret de sa recette de cookies triple chocolat…

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Oh my godness ! Tu m’as tué 😂 ! Rien que pour cela tu mériterais de connaître la recette des cookies triple chocolat.

      J'aime

  2. Jessie dit :

    *va chercher sa planche ouija pour contacter Maxime et sort son carnet de notes*

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Demande pour moi la recette du Cheesecake, je reçois du monde dimanche 😂 .

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s