Halloween, vous avez dit Halloween ? : Maison hantée 👻 # 1

PPPP

 

Qui dit octobre, dit Halloween. Et plusieurs d’entre nous a déjà préparé sa petite liste de livres et/ou de films sur le thème de la peur.
Alors que j’observe avec attention le fond de ma chambre plongée dans la pénombre, je me suis dit que cette année, j’allais vous offrir, à ma manière, quelques titres de romans et de films, qui pourraient vous faire frisonner. Et cela, à travers des histoires paranormales et légendes urbaines qui « Ã©gayeront » vos nuits. Attrapez vos attrape-rêves, pieux, doudous ou tout autres moyens de défense et restez bien sur vos gardes….

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

LA MAISON HANTÉE:
Entre légendes locales, rumeurs, récits littéraires ou films à frissons, le thème de « la maison hantée » est l’une des croyances ésotériques la plus répandue dans le monde et cela, quelle que soit la culture du pays… Entre esprits frappeurs, lieux maudits, âmes vengeresses ou coincées dans notre réalité, on entend encore aujourd’hui de nouvelles affaires de ce genre.
Pour preuve, il y’a quelques mois, nous avons eu droit à un article sur un couple habitant en Écosse qui était prêt à payer 4 700 euros pour une nounou. Quelle fut la raison ? Tout simplement, parce que les précédentes avaient fui le foyer face à de terribles phénomènes paranormaux. Cela peut porter à sourire, mais on se doute bien que ce n’ait qu’une goutte d’eau dans toutes les histoires à venir et que l’on entendra par des ouï-dire ou tout autre média.

Maintenant, pour bien continuer notre plongé dans cette ambiance fantasmagorique, je vais vous présenter un roman et un film dans ce thème que vous pourrez prendre plaisir à (re)découvrir ce mois d’Halloween.

 

Côté roman:
517QOcUkFaL« Hantise: la maison hantée » de Shirley Jackson.
Grande référence dans la littérature fantastique/horreur, ce roman a eu droit à deux adaptations au cinéma, « La maison du diable » de Robert Wise en 1963 et « Hantise » de Jan DeBont en 1999.
Résumé: « Construite par un riche industriel au XIXe siècle, Hill House est une monstruosité architecturale, labyrinthique et ténébreuse, qui n’est plus habitée par ses propriétaires. On la dit hantée. Fascine par les phénomènes paranormaux, le docteur Montague veut mener une enquête et sélectionne des sujets susceptibles de réagir au surnaturel. C’est ainsi qu’Eleanor arrive à Hill House avec ses compagnons. L’expérience peut commencer. Mais derrière les murs biscornus, les fantômes de la maison veillent et les cauchemars se profilent… »

Avec subtilité et toute en finesse, l’autrice nous plonge dans un roman gothique sombre et effrayant. Ici, pas besoin de scènes gores ou de multiplier les apparitions de fantômes, tout se joue simplement avec l’ambiance

Image associée

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

Côté film:

ju_on_the_grudge« Ju-On: the Grudge » de Takashi Shimizu.
Ju-On fait partie de ses premiers films qui ont mis en avant le cinéma d’horreur japonais au début des années 2000.  Ayant connu un grand succès, il eut droit, tout comme « The Ring », une adaptation américaine en 2004.
Je vous avoue faire partie de ceux qui ont une nette préférence pour l’originale, bien que le remake ne soit pas à jeter non plus. Pour les fans de Drama asiatiques, vous reconnaîtrez  probablement l’héroïne de l’excellent « Densha Otoko »

Résumé: « Rika, une assistante sociale, se rend dans une maison, sur laquelle pèse une malédiction, pour s’occuper de Sashie, une vieille dame alitée. Elle y découvre un petit garçon enfermé dans un placard, avant d’être agressée par un esprit malfaisant. Quelques jours auparavant, Hitomi, le fils de Sashie, s’était également fait attaquer par le spectre après avoir été témoin de l’apparition du même petit garçon. Lorsque la soeur d’Hitomi débarque à son tour, elle découvre une Rika en état de choc. Intervient alors Toyama, un policer chargé d’enquêter quelques années plus tôt sur la tragédie qui a secoué cette demeure maudite : un homme y avait tué sa femme, et leur jeune fils n’a jamais été retrouvé… »

Bien qu’il ait pris un petit coup de vieux, l’ambiance y est toujours oppressante que ce soit par ses effets sonores, le cadrage qui vous fileront des frissons et par son célèbre personnage Kayako. Il se peut, après avoir visionner ce film, que vous ayez quelques sueurs froides en contemplant les coins sombres d’une pièce…

Disney disney eyes scared trailer GIF

 

J’espère que ce premier volet « Halloween, vous avez dit Halloween ? » vous a plu, car tous les mardis, et cela jusqu’au 31 octobre, vous allez avoir droit à d’autres petites histoires effrayantes… Quant à moi,  j’observe encore le fond de ma chambre… Je crois qu’il est temps d’allumer la lumière…

(Image à la une de Randal Spangler)

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Jessie dit :

    Comme je vis dans une maison qui grince de partout, je vais passer mon tour (j’espère qu’elle n’a pas été construite sur un cimetière indien)…

    [A moins que « Densha Otaku » fasse référence à une parodie que je ne connais pas, ne s’agit-il pas plutôt du drama « Densha Otoko » ?]

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Ah sacrilège, la faute ! Oui c’est bien Densha Otoko. C’est un des premiers drama japonais que j’ai regardé ^^.
      Moi aussi, j’ai une vieille maison qui grince. Pour me rassurer, je me dis que ce sont les grosses pattes de mon chat qui font du bruit à l’étage 😀 !

      J'aime

  2. mamanbqblog dit :

    Brrrr, je suis tellement flipette que je ne vais même pas regarder la bande annonce que tu as mise. Rien que l’image sans lancer la vidéo me fait peur. ^^ Mais bon, c’est sympa de frissonner (un peu) de temps en temps. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Un moment j’avais hésité à mettre un gif effrayant du fantôme de la jeune femme. Je crois que j’ai bien fait de ne pas l’avoir mis 😂 !

      J'aime

      1. mamanbqblog dit :

        Je suis contente que tu ne l’aies pas fait, effectivement. 😉

        Aimé par 1 personne

  3. Stéphanie dit :

    oulala très peu pour moi encore; Je préfère passer mon tour.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s