Sur les traces du dragon, de Zoé Reed

 

Impatience…

Moi (collée à ma fenêtre et d’une voix plaintive): Pourquoi il est en retard ? Lui qui est si ponctuel…
Chéri (assis face à son PC, d’un ton moqueur):Peut-être qu’il a peur de venir parce que TU l’espionne à la fenêtre comme un prédateur guette sa proie
Mininous (s’approchant de moi en rigolant):  Ou bien elle va fusionner avec la fenêtre.
Moi (haussant les épaules) N’importe quoi… Ah! Le voilà! (me jetant sur la porte entrée et l’ouvrant en grand): Super ! Mon colis ! Enfin!
Mininous (allant vers son père et riant doucement): Tu vois, dès que le facteur sait qu’il doit remettre un colis à Maman, il tremble.
Chéri (riant sous cape): C’est bien ta mère… Dès qu’elle attend la suite d’un roman, son impatience atteint des sommets.

 

au-sang-de-nos-liens-tome-2-sur-les-traces-du-dragon-953835
Auteur:
Zoé Reed
Titre: Sur les traces du Dragon: Au sang de nos liens
Éditeur, Année: MxM Boomark ( Collection Infinity ), 2017
Nombre de pages: 280 pages.

 

 

 

 

Qui n’a jamais attendu la sortie d’un roman ou le tome suivant d’une série que vous avez aimé ? Ne jouez pas les innocents.
Enfin, bref… Il y’a quelques mois, j’ai pu avoir l’occasion de lire le premier F/F de la maison d’édition MxMBookmark. Ce fut une très agréable surprise et je n’avais qu’une hâte: Lire le second tome ! Voici donc « Sur les traces du dragon » de Zoe Reed.

Résumé:
Réfugiés dans les cavernes des Vigilants, Kiena et les rebelles mettent tout en œuvre pour retrouver Ava. Mais ils doivent également se préparer pour la guerre à venir afin de détrôner Hazlitt, dont la puissance s’accroit de jour en jour, plus menaçante que jamais.

Au fil de leurs aventures, les deux jeunes femmes comprendront que le sang qui coule dans leurs veines est bien plus que le simple héritage de leurs ancêtres. En lui s’écoulent également des souvenirs et secrets bien gardés… Face aux embuches, elles devront s’accrocher l’une à l’autre pour enfin mettre un terme à la guerre qui fait rage sur le continent.

Après un premier tome prometteur, à l’univers riche, aux héroïnes attachantes et se concluant sur un climax de haut niveau, je n’avais qu’une hâte de me plonger dans la suite… Celle-ci se déroule quelques mois après la confrontation de Kiena contre Hazlitt qui avait fini sur une terrible décision. Alors que la guerre perdure, la jeune femme est tiraillée entre ses responsabilités au sein de la résistance et ses remords vis-à vis d’Ava.
Ses nouveaux pouvoirs et leur origine pourront-ils être une source d’espoir pour Kiena et ses proches?

Il fut plaisant pour moi de retourner dans cette histoire. Le style est toujours dynamique donnant beaucoup de force aux scènes de combat et sans fioritures permettant aux lecteurs une immersion plus aisée dans le récit.
Quant à la romance, bien que présence, elle ne monopolise pas notre attention. L’autrice réussit à nous faire ressentir le lien qui unit Kiena et Ava sans pour autant que cela devienne fleur bleue. Le poids de la guerre se fait ressentir, des choix difficiles doivent être encore faits et les personnages doivent se préparer pour l’affrontement final.

Mais,  car il y’a un mais, ce second tome n’est pas aussi exploité que le précédent. Durant une grande partie du roman, j’étais dans le sentiment que beaucoup d’événements ont été précipités. Tout en sachant que 6 mois se sont passés, ils me manquaient des éléments:
– A commencer par les conséquences qu’a dû subir le royaume de Nira suite au drame qui est arrivé et comment sa relation avec Ava est arrivée telle que nous le voyons alors qu’il est marqué par un terrible événement.
– Ce n’est pas la seule relation qui m’a laissé perplexe, car il est de même entre Kiena et Silas. La rupture de leur longue amitié très fut violente et les conséquences de celle-ci sont trop vite survolées.
– Puis il y’a les contraintes que Kiena va devoir déjouer et qui sont très vite désamorcées, effaçant parfois l’impression de danger.
– Et dernier point, mais pas des moindres, c’est l’antagoniste sous les traits de Hazlitt. Il n’est plus qu’une simple ombre menaçante dans ce tome. Dans le précédent, il était machiavélique, cruel et sadique. Ici, il a perdu tout son charisme et ne fait vraiment plus le poids face à Kiena et ses amis. Et c’est vraiment dommage, car il aurait dû être une des forces les plus importantes pour un tel récit.

J’aurai vraiment aimé que l’histoire dans ce second tome, soit plus dense et plus détaillée surtout avec la venue de dragons dans l’intrigue qui nous donne un aperçu de tout ce que l’autrice aurait pu développer autour de ces créatures mythiques et leurs « protecteurs ».

Conclusion:

Certes, ce second tome m’a un peu déçue face aux attentes que j’avais et me laissant sur l’impression que celui-ci fut moins étoffé que le précédent. Pourtant, je reste tout de même sur une note positive pour l’ensemble de l’histoire de Kiena et Ava, car j’ai aimé l’univers riche qui les entoure.
Il y’a tous les éléments pour vous emporter dans un récit pleine d’aventure, avec des héroïnes courageuses et prêtes à surmonter toutes les épreuves pour leurs proches et leur avenir. Et puis, il y’a des dragons ! J’ai vraiment passé un bon moment avec ses deux tomes.

Alors, si vous désirez lire un premier roman F/F ou tout simplement découvrir un roman de Fantasy qui saura vous faire passer un bon moment, n’hésitez pas à le découvrir si vous avez l’occasion

(Image à la une de Cruzine )

 

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Jessie dit :

    J’en suis justement au chapitre 9 ! (enfin, pour être exacte, c’est mon compagnon qui me fait la lecture, il voulait connaître la suite lui aussi :D)

    La détérioration de la relation Kiena/Silas est un crève-coeur. Ce n’est pas tant qu’il ait pris une mauvaise décision dans le tome précédent le souci, c’est qu’il se soit comporté comme un co**ard. J’ai vraiment eu l’impression que l’auteur détruisait son personnage pour créer toujours plus de drames.

    Comme toi, j’ai la sensation que tout va très vite.
    Ava est, genre, la personne la plus compréhensive DU MONDE.

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      C’est tout à fait cela pour Silas ! De l’ami le plus fidèle, il est devenu le pire des co**ard, sans aucune transition et c’est vraiment dommage. Et puis, il y’a encore ce côté manichéen: les gentils contre les méchants; Et bien sûr, les gentils sont très compréhensibles.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s