Les nouvelles aventures de Yaya et Tuduo: Le fantôme de l’Orphelinat, de Patrick Marty et Golo Zhao

Des années plus tard…

Moi (en pleine réflexion devant la télé… Oui, encore): Je me demande bien ce qu’ils sont devenus.
Chéri (se tournant vers moi, étonné): Bah, tu le sais bien. L’un des héros du film « Goonies » était devenu un hobbit et il y’a peu de temps, le compagnon d’une mère à un des gosses de « Stranger Thing ».
Moi (levant les yeux en riant): Mais non ! Je ne parle pas des acteurs, mais des personnages même. Tu comprends, Mickey, Bagou et tous les autres. Genre, s’ils radotent leurs aventures à leurs gosses blasés qui les connaissent par cœur.
Chéri (réfléchissant et en rigolant): Comme avec notre fils à qui on rabâche notre jeunesse dans les années 90
Moi (faussement blessée): Ben quoi ! Elles étaient marrantes nos minis aventures…

 

2f02f3_9ca8f36961a3406c9b69f546ad6f0257mv2


AUTEUR:
Patrick Marty et Golo Zhao
TITRE: Les nouvelles aventures de Yaya et Tuduo
ÉDITEUR, ANNÉE: Fei éditions, 2018
NOMBRE DE PAGES: 131 pages

 

 

 

C’est une question que je me suis souvent posée lorsque je lisais des romans ou films, où les héros étaient des enfants et de l’impact de la grande aventure qu’ils ont vécu sur leurs vies des années plus tard. Est-ce de même pour vous ? Il y’a quelques jours, j’ai pu apporter une réponse à une série de BD dont je m’étais beaucoup attachée aux jeunes personnages et dont une suite arrive sous format roman. Voici « Les nouvelles aventures de Yaya et Tuduo » de Patrick Marty et Golo Zhao.

 

Résumé:
« Dans la maison de Yaya devenue un refuge pour les enfants perdus de Shanghai, les petits pensionnaires se voient dérober leurs maigres possessions. Yaya mène l’enquête et va découvrir que son ami Tuduo pourrait bien être l’auteur de ces vols.

Ne supportant pas d’être accusé à tort par sa meilleure amie, Tuduo part de la maison pour tenter sa chance
en ville. Cependant, après le départ de Tuduo, les vols continuent, et Yaya est profondément triste d’avoir perdu son plus fidèle ami en ne lui faisant pas confiance.
Mais si ce n’est pas Tuduo, qui est donc ce mystérieux voleur ? Yaya n’a qu’une solution si elle veut retrouver son ami, trouver le voleur qui hante sa maison et y sème la zizanie. »

C’est avec un véritable plaisir que j’ai retrouvé le duo, Yaya et Tuduo, dans ce roman qui prend suite après leurs aventures dans la série de BD, « La Ballade de Yaya » . Et premier chose que l’on constate est que nos deux jeunes héros ont bien grandi. Pour ma part, je trouve ce détail fort plaisant surtout lorsqu’on s’est attaché à de jeunes personnages et que l’on a la curiosité de savoir ce que l’avenir leur réserve.

Alors que Yaya semble assez bien s’adapter à sa nouvelle situation, auprès de sa mère, son oncle et des quelques orphelins recueillis pour les sortir de la rue, Tuduo a plus de mal à trouver sa place dans ce nouveau foyer. Le jeune garçon est partagé entre le désir de devenir pécheur ou de rester auprès de sa seule meilleure amie. Malheureusement, une histoire de vol au sein du foyer va mettre à mal leur relation et apporter de nouveaux chamboulements dans leurs vies.

Dans ce premier tome qui sert d’introduction à l’intrigue et de la mise en place des différents personnages, l’auteur nous plonge dans la Chine de la fin des années 30. Ce pays était alors confronté à l’invasion japonaise et avait plusieurs concessions placées sous administration étrangère (pour nos personnages, ils sont établis dans une concession française). Cette période tendue de l’Histoire reste en arrière-plan et sert pour l’instant de décor pour le récit. Pourtant la tension palpable due à cette situation se ressent dans la condition de vie de nos personnages. Et en parlant de personnages, il est plaisant de voir nos jeunes héros apportaient une touche d’innocence dans les divers tumultes qui les entourent.

Le récit est agrémenté de quelques illustrations en couleurs de Golo Zhao qui sont toujours un régal pour les yeux et se conjuguent toujours avec harmonie avec la plume de Patrick Marty. 
Il n’est pas indispensable d’avoir lu « La balade de Yaya » avant de débuter ce roman, mais ce serait vraiment dommage de rater cette série de BD qui a su toucher de nombreux lecteurs.

Conclusion:

Premier tome d’introduction très prometteur pour la nouvelle série d’aventures dans laquelle va devoir se lancer Yaya et Tuduo!

Et c’est un très bon roman à destination des jeunes lectures qui leur feront découvrir un pan de l’histoire d’un pays qui leur est peut-être méconnu, mais surtout, connaître des personnages attachants que l’on a envie de suivre et soutenir tout au long de leurs péripéties

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s