Halloween, vous avez dit Halloween ? : Croque-mitaine đŸ‘» (saison 2) # 1

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

halloween.jpg

Que vois-je ? Que vois-je ? Est-ce « Halloween vous avez dit Halloween » ?

Pour mon grand plaisir et le vĂŽtre j’espĂšre, je vous annonce son grand retour !

Je rappelle un peu le concept: à travers des histoires paranormales et lĂ©gendes, je vous donne une petite sĂ©lection de lecture ou de films qui pourraient vous faire frissonner durant tout le mois d’octobre.
Vous ĂȘtes prĂȘts ? Alors, armez-vous de vos attrape-rĂȘves, pieux, doudous ou de votre bol de pop-corn si rien ne vous fait peur… Bref ! Let’s go !

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

LE CROQUE-MITAINE:
Peuplant de nombreuses lĂ©gendes Ă  travers le monde et Ă©rigĂ© tel un Ă©pouvantail par les adultes pour pousser les enfants Ă  ĂȘtre sage, nous avons tous entendu, au moins une fois, parler du croque-mitaine.
  D’ailleurs, qui n’a pas eu la crainte d’avoir un monstre sous son lit ? Ou dans un coin obscur de sa chambre ? Voir mĂȘme derriĂšre la porte sa penderie (enfin jusqu’au film « Monster et Cie » qui casse le mythe).

CĂŽtĂ© lĂ©gende, j’ai choisi de vous parler de la cĂ©lĂšbre Baba Yaga, venant de la tradition slave:
Dans l’un de ses rĂ©cits,  Baba Yaga enlĂšve un petit garçon pour le manger. Mais l’histoire finit d’une toute autre maniĂšre: soit il arrivait Ă  s’enfuir simplement, soit c’est sa fille qui finissait dans le four quand celle-ci voulait y mettre l’enfant.

Pour ma part, ce qui m’a toujours attirĂ©e dans les diffĂ©rentes histoires de Baba Yaga, c’est sa maison sur pattes. Petite, je trouvais cela pratique pour voyager. Je pense que Baba Yaga pensait de mĂȘme, vue l’illustration.

Avant de prendre votre lampe torche pour vérifier sous votre lit pour vous coucher sereins, voyons la sélection de ce premier numéro.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

CÎté livres:
« Colorado Train » de Thibault Vermot
Une bande de gamin qui devront faire face Ă  une grande menace et qui marquera Ă  jamais la fin de leur enfance. Il est clair que le pitch de dĂ©part ressemble beaucoup Ă  « Ă‡a » de Stephen King et qu’il va avoir quelques clins d’Ɠil, pourtant l’auteur rĂ©ussit Ă  se dĂ©tacher de cette comparaison pour nous livrer un rĂ©cit haletant qui va aller Ă  crescendo jusqu’Ă  la derniĂšre page.

RĂ©sumĂ©: « Durango, 1949. La poussière rouge. L’Amérique profonde, à peine sortie de la deuxième Guerre.
C’est dans ce monde-là que grandissent Michael et ses copains. Durham et George passent des journées à construire une fusée ; le gros Don s’efforce d’échapper aux brutes du collège, tandis que Michael consigne les aventures de la bande dans son Cahier. L’enfance, les jeux, les rêves comme une marmite cuisant au soleil de juillet
 Jusqu’au jour où un gosse de la ville disparaît. Avant d’être retrouvé, quelques jours plus tard, à moitié dévoré. Aussitôt, les cinq copains décident d’enquêter. Dans l’ombre, le tueur – la Chose ? – les regarde s’agiter. Et bientôt, les prend en chasse.»

Dans une ambiance d’aprĂšs-guerre oĂč les atrocitĂ©s vĂ©cus sont encore dans les esprits, l’horreur va frapper de nouveau pour plonger nos jeunes hĂ©ros et le lecteur dans une aventure Ă  glacer le sang…  Soyez sur vos gardes !

Résultat de recherche d'images pour

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

CÎté film:

« Mister Babadook» de Jennifer Kent.
Le mythe du croque-mitaine a Ă©tĂ© aussi une trĂšs grande source d’inspirations dans le cinĂ©ma d’horreur. Le premier exemple d’ailleurs qui me vient en tĂȘte, c’est ce charmant « Freddy« . Mais j’ai dĂ©cidĂ© de vous parler un film plus rĂ©cent oĂč il est exploitĂ© avec finesse dans un drame familial. Dans une ambiance oppressante oĂč le cauchemar prend de plus en plus d’ampleur, un petit garçon fera tout pour sauver sa mĂšre de l’effrayant Babadook. C’est un petit bijou du film d’horreur qui sait nous faire frissonner sans utiliser le moindre jump scare.

RĂ©sumĂ©: « Depuis la mort brutale de son mari, Amelia lutte pour ramener Ă  la raison son fils de 6 ans, Samuel, devenu complĂštement incontrĂŽlable et qu’elle n’arrive pas Ă  aimer. Quand un livre de contes intitulĂ© ‘Mister Babadook’ se retrouve mystĂ©rieusement dans leur maison, Samuel est convaincu que le ‘Babadook’ est la crĂ©ature qui hante ses cauchemars. Ses visions prennent alors une tournure dĂ©mesurĂ©e, il devient de plus en plus imprĂ©visible et violent. Amelia commence peu Ă  peu Ă  sentir une prĂ©sence malveillante autour d’elle et rĂ©alise que les avertissements de Samuel ne sont peut-ĂȘtre pas que des hallucinations… »

Il y’avait bien longtemps que je n’avais pas eu le plaisir d’ĂȘtre plongĂ©e dans un film d’horreur qui ne soit pas dans le « torture porn » et jouant plus sur la psychologie des personnages. Il a toutes les chances de devenir culte au fil des annĂ©es. Je vous invite vivement Ă  faire la connaissance de ce croque-mitaine. J’espĂšre juste qu’il ne viendra pas vous rendre visite la nuit tombĂ©e…

Image associée

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

Une chose est sĂ»re: je suis et je serais toujours en retard dans mes publications 😭, car celle-ci  Ă©tait prĂ©vue pour mercredi !

J’espĂšre, en tout cas, que le retour d’ « Halloween, vous avez dit Halloween ? » vous fait plaisir et que vous ne serez pas mort de peur avant le prochain numĂ©ro (je ne dis pas le jour, car ce n’est jamais Ă  ce moment là 😆 ).

Avant de vous coucher, vĂ©rifiez bien que rien ne se cache dans votre chambre… Au cas oĂč…

Image associée

(Image à la une de BobKehl )

Publicités

7 commentaires sur “Halloween, vous avez dit Halloween ? : Croque-mitaine đŸ‘» (saison 2) # 1

Ajouter un commentaire

    1. Ah, ce gif ! Quand je suis tombĂ©e dessus, je me suis dit qu’il Ă©tait parfait… Enfin en image et non, Ă  le voir en direct dans ma chambre. Quoique, si je l’invite Ă  boire un petit cafĂ©, elle sera peut-ĂȘtre sympa :p . Je suis contente de voir que Babadook est apprĂ©ciĂ©. C’est un film qui aurait mĂ©ritĂ© un plus grand succĂšs au cinĂ©ma.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :