Le secret de Mona, de Patrick Bard

( Image à la une de Zephy0 )

AUTEUR: Patrick Bard
TITRE: Le secret de Mona
ÉDITEUR, ANNÉE: Syros, 2020
NOMBRE DE PAGES: 176 pages.

Résumé:
« Pendant des mois, Mona s’est efforcée d’être invisible aux yeux de tous, de s’effacer. Mais le jour où son petit frère a été pris d’une forte fièvre, elle a dû le conduire en urgence à l’hôpital. Sans cela, cette histoire aurait pu ne jamais commencer. Mona n’aurait pas grillé ce stop, les gendarmes ne l’auraient pas arrêtée. Quand ils ont découvert une fille un peu trop jeune au volant, ils ne savaient rien encore du secret de Mona. »

Cela aurait pu encore continuer, au moins jusqu’à que cette « épée de Damoclès » ne soit plus là pour briser « sa famille ». Oui, cela aurait dû… Mais un simple moment d’inattention qui lui fait griller ce stop et voilà que Mona voit sa vie se déliter de nouveau, alors qu’elle essaye tant bien que mal à garder une certaine normalité…

Alternant entre souvenirs du passé et dépositions des différents protagonistes liés à l’affaire, nous découvrons, le lourd secret de Mona. Durant plusieurs mois, elle a essayé de le dissimuler, pour préserver sa famille, tout en incarnant, parfaitement l’expression « marcher sur des oeufs » lorsqu’elle côtoyait les gens de l’extérieur. À son âge, on ne devrait pas ressentir une telle pression sur ses épaules, ni à ériger des barrières autour de soi pour se protéger. Bref! Je voulais comprendre ce que cette détermination cachait et quelle était la source de son secret.

Ma lecture ressembla alors, un peu, à ses documentaires que l’on peut voir à la télé. La plupart du temps, on vous souligne bien que ces drames auraient pu être éviter avec des « si les voisins auraient fait plus attention », « si les services sociaux avaient mieux traiter le dossier », « si la police était parvenue à temps »… D’ailleurs, l’auteur reflète bien cette pensée, car plusieurs protagonistes étant de prêt ou de loin à l’affaire de Mona, se posent tous cette question: « dois-je intervenir ou est-ce du zèle ? ». Et, puis vient la question de savoir combien de temps son dossier aurait pu se trouver au bas de la pile sans intervention.
Parfois, les « signaux d’alarmes » peuvent être juste sous nos yeux, mais nous ne les voyons pas… Ou plutôt, décidons nous de ne pas les voir ?

A rajouter cela, le cadre de l’histoire choisi qui fait parfaitement écho à la situation. Le récit se déroule dans une de ses petites villes de campagne isolées, avec parfois ce sentiment d’abandon: peu de transports qui sont malheureusement pas toujours fiables, le manque de médecins et d’hôpitaux proches, les emplois se situant à plus d’une heure ou deux heures du foyer etc… Mais c’est aussi ces lieux où certains s’évadent, loin des villes aux loyers trop élevés, car leurs moyens financiers sont trop justes. Parfois, cela peut être un nouveau départ, parfois cela ne fait qu’accélérer la chute…

Conclusion:
Récit fluide, ponctué de révélations, vous ne pourrez pas vous empêcher d’avoir quelques réflexions face aux mésaventures de notre jeune héroïne. D’ailleurs, comment ne pas réagir quand celui-ci pourrait être facilement être un de ces faits divers qui prend source dans les maux de notre société actuelle.
Pourtant, oui pourtant, il suffirait juste de voir.. même plus, voire et se donner les moyens d’agir si on peut venir en aide.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s