Halloween, vous avez dit Halloween ? : Les transports en commun đŸ‘» (saison 4) # 2

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

(Portrait par MagdaProski )

Me voici de retour, avec un nouveau numĂ©ro « Halloween, vous avez dit Halloween »

Comme je vous l’ai dit prĂ©cĂ©demment, pour cette annĂ©e, nous allons voir qu’avec des objets de notre quotidien, le surnaturel y puise de formidables outils d’horreur.

Prochain arrĂȘt… L’antre de l’enfer

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

Les transports en communs :

Que ce soit le train, le métro ou le bus, les transports en commun rythment notre quotidien:
– pour le travail, l’Ă©cole, pour des sorties, des courses, partir en vacances, voir la famille… Bref ! C’est un indispensable.

Imaginons maintenant que ces transports si ancrĂ©s dans nos vies, autant par ses aspects positifs que nĂ©gatifs, prennent une tout autre dimension… Pire mĂȘme, nous conduisent hors de notre rĂ©alitĂ© pour nous plonger dans un cauchemar sans fin (un dĂ©dale de mĂ©tro oppressant, un train lancĂ© Ă  pleine vitesse vers une destination inconnue…)

Cela était bien suffisant pour que des légendes urbaines naissent, telles que Teke Teke :
– Issue du folklore japonais, Teke Teke serait une jeune Ă©tudiante qui se serait jetĂ©e sur les rails et aurait Ă©tĂ© coupĂ©e en deux par un train. Selon les dires, elle serait devenue une onryƍ (esprit vengeur) qui se cache aux abords des gares. La nuit tombĂ©e, elle sort, en se traĂźnant avec la force de ses coudes, n’ayant plus de jambes. Le bruit qu’elle Ă©met ressemble Ă  un grattement d’oĂč son nom « Teke Teke ». Quant aux pauvres malheureux qui croiseraient sa route, elle se mettra Ă  les poursuivre pour les couper en deux. Certains mĂȘme disent qu’elle vous demandera « Avez-vous vu mes jambes »…

(Image de Matthew Meyer )

Les voyageurs, pour la sĂ©lection de cette semaine, sont priĂ©s de se rendre Ă  la voie 237 (petit clin d’Ɠil Ă  ceux qui reconnaitront)

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

CÎté livre:

« LIVRES DE SANG» de  Clive Barker.
Pour cette semaine, je vais vous parler d’une des nouvelles de Clive Barker, prĂ©sent dans « Livre de sang » et qui fut adaptĂ© au cinĂ©ma par Ryuhei Kitamura, en 2008: « The Midnight Meat Train ». On retrouve dans le casting: Bradley Cooper, Vinnie Jones et Leslie Bibb.

Résumé de la nouvelle:
«Le photographe Leon Kauffman, qui cherche Ă  percer dans le milieu artistique, se met en tĂȘte de dĂ©montrer plus d’audace dans son travail afin d’impressionner la propriĂ©taire d’une galerie d’art. Alors qu’il prend des photos la nuit dans le mĂ©tro, il se trouve ĂȘtre la derniĂšre personne Ă  voir une jeune femme dont la disparition est signalĂ©e le lendemain dans les journaux. En examinant de plus prĂšs les clichĂ©s qu’il a pris, Leon dĂ©couvre l’existence d’un homme mystĂ©rieux, qui semblerait ĂȘtre un tueur en sĂ©rie s’attaquant aux passagers du mĂ©tro au milieu de la nuit. Cette piste devient bientĂŽt une obsession pour Leon, qui l’entraĂźne d’abord lui, puis sa petite amie Maya et son ami Jurgis, jusqu’aux trĂ©fonds de la ville.»


Oppressant, gore, empreint d’une attraction morbide, cette nouvelle de Clive Barker vous marquera par l’angoisse… Et il vous fera rĂ©flĂ©chir, Ă  deux fois, avant de vous laisser emporter par une trop grande curiositĂ©.

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

CÎté film/Série:

« DERNIER TRAIN POUR BUSAN» (2016 ), réalisé par Sang-Ho Yeon.
Je ne pouvais pas vous citer ce superbe film qui montre encore Ă  quel point le cinĂ©ma corĂ©en peut envoyer « du lourd ». Et, j’avoue, parce qu’il y’a aussi Gong Yoo que j’apprĂ©cie beaucoup depuis le drama « The 1st Shop of Coffee Prince » (Ă  regarder, si ce n’est pas encore fait !).
Une suite est actuellement au cinĂ©ma, mais malheureusement, les critiques sont loin d’ĂȘtre fameux.

RĂ©sumĂ©: Â«Seok-woo, jeune homme d’affaires dĂ©bordĂ©, accepte de ramener sa fille Soo-an chez sa mĂšre, dont il est sĂ©parĂ©, Ă  Busan. Ils embarquent dans un train, sans se douter que la ville qu’ils s’apprĂȘtent Ă  quitter vient d’ĂȘtre contaminĂ©e par un dangereux virus transformant la population en mort vivants. Le train finit par quitter la gare mais une femme contaminĂ©e est parvenue Ă  grimper Ă  bord. Elle menace Ă  prĂ©sent l’ensemble des voyageurs.»

Entre huis clos et film d’horreur de zombies, ce dernier voyage vers Busan mettra vos nerfs Ă  rude Ă©preuve, certes, mais que vous partagerez avec des personnages que vous soutiendrez jusqu’au bout de cet enfer. Enfin, si la peur ne vous emporte pas avant…

stickers-abstrait-arabesque-florale.jpg

J’espĂšre que ce petit voyage vers l’enfer vous a plu. Je vous prie bien vouloir vĂ©rifier que vous n’avez rien laissĂ© sur votre siĂšge et j’espĂšre avoir le plaisir de vous revoir la semaine prochaine.

En attendant, je vous souhaite de prendre avec sĂ©rĂ©nitĂ© vos transports lundi 😁.

(Image à la une de Sanskarans )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s