L’accro du shopping fête Noël, par Sophie Kinsella

( Image à la une de Shato )

 

Auteur: Sophie Kinsella
Titre: L’ accro du shopping fête Noël
Editeur, année: Belfond, 2020
Nombre de pages: 448 pages

 

 

 

 

 

En cette période où l’on devrait ressentir de l’effervescence à l’arrivée des fêtes de fin d’année, nous sommes beaucoup à ressentir une lassitude face à une année difficile dont la conclusion laisse un goût amer. Je vous avoue que ma longue absence sur mon blog et la perte d’envie de lecture résulte à cela. Puis, j’ai appris qu’un personnage dont je suis les aventures depuis de longues années, est de retour pour fêter Noël. Cette lecture allait-elle me sortir de ma torpeur ?
Voici « L’accro du shopping fête Noël » de Sophie Kinsella.

Résumé:
L’accro du shopping est de retour, confrontée à la plus risquée des fêtes de famille : Noël. Tendre, drôle, une comédie pile dans l’air du temps.
Notre accro préférée est dans tous ses états : cette année, Noël se fera chez elle !
Et la pression monte encore quand Becky comprend qu’elle va devoir composer avec un entourage exigeant. Ses parents, nouveaux retraités tendance hipsters, rechignent à l’idée de passer les fêtes loin de leur quartier branché ; sa demi-sœur Jess ne voit aucun intérêt à ces célébrations superficielles et consuméristes et exige un menu vegan ; même son mari Luke a l’air plus préoccupé par les demandes très pressantes d’une certaine Nadine pour de curieuses affaires financières que par la course aux cadeaux.

Becky Brandon, née Bloomwood est enfin de retour ! Après ses pérégrinations hautes en couleur, à travers les Etats-Unis, voici notre héroïne en Angleterre prête à fêter Noël… Enfin, presque prête, car Becky se retrouve à recevoir ses proches au sein de son foyer pour fêter le Réveillon. Et connaissant la jeune femme, nous pouvons être sûrs qu’elle devra résoudre des situations parfois loufoques.

Comme je l’ai souligné plus haut, avant de commencer ma lecture, j’étais dans une sorte de torpeur dont j’avais du mal à m’extraire. Je me demandais même si ce ne serait pas encore un énième roman que je laisserai de côté après avoir lu quelques chapitres.
Mais cela a été tout autre. J’ai eu l’impression de plonger dans un cocoon confortable dans lequel je me suis blottie avec empressement. Avec surprise, je me suis sentie sourire face à l’avalanche de demandes que la pauvre Becky allait devoir gérer. Amusée de voir que son côté acheteuse compulsive était toujours présente, alors certes moins hors de contrôle, mais toujours prêt à rendre la situation burlesque. Et puis, j’étais attendrie de voir la force des liens qu’elle partage avec ses proches, mais surtout l’amour pimenté d’une touche de folie qu’elle noue avec son mari Luke.

Il n’y a pas à dire, mais la série de « L’accro du shopping » est vraiment une lecture doudou qui réussit à toujours faire « mouche » avec moi. Bien sûr, quelques fois le comportement de Becky m’a fait lever les yeux, allant même à grincer des dents (oui, je parle de toi « L’accro du shopping à Hollywood ! »), mais je suis certaine de passer un bon moment. D’ailleurs, Sophie Kinsella est une des autrices dont j’ai beaucoup de ses romans dans ma bibliothèque et que je prends plaisir à relire quand j’ai un coup de mou. Et ce dernier titre est arrivé à point nommé.

Je l’ai lu en une seule après-midi et, après avoir tourné la dernière page, je me suis sentie m’éloigner quelque peu de ma torpeur. Cette comédie « so english » et sa touche de folie m’a fait beaucoup bien. Surtout, j’avais envie de lire de nouveau. Certes, je me replonge, ses derniers temps, dans mes lectures doudous, mais tant que cela me fait du bien, pourquoi me gêner.

Conclusion:

Si, comme moi, vous aimez la série de « L’ accro du shopping », je ne peux que vous conseiller de lire ce dernier volet.
Et si vous ne connaissez pas encore notre chère Becky, n’hésitez pas à découvrir ce personnage attachant, parfois irritant, mais ayant cette touche de folie qui la rend marquante.

Mais le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est que, si vous avez un livre doudou dont vous savez qu’il sera un « précieux remède » contre l’ambiance morose, plongez-y ! Il sera, peut-être pour vous, une belle évasion.

Je vous souhaite, à tous, une fin d’année plus sereine. Et surtout, prenez bien soin de vous et de vos proches.

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s