Rainbow, de Belinda Bornsmith

Club de Romance…
Catherine (attendant son café et me chuchotant): Devine qui est-ce que j’ai vu avec une romance en main ?
Moi (lui piquant un biscuit au chocolat et en riant): Moi ? Ce n’est pas étonnant.
Catherine (en y repensant): C’est vrai qu’avant bien te connaître, je ne pensais pas du tout qu’il y’avait une romantique sous cette fan de Stephen King.
Moi (lui souriant): Comme quoi… Mais qui as-tu vu ?
Catherine (dans un murmure): Notre patronne… La Reine de Glace
Moi (stupéfaite): Non… Elle éprouve donc des émotions… (en riant) Et si on créait un club de lecture de romance avec la patronne? On invitera aussi Nadia. Et genre, une fois par mois, un samedi soir, on se réunirait pour parler de nos petites trouvailles.
La patronne (passant près nous): Pourquoi pas ? J’accepte votre proposition. La pause est bientôt finie, mesdames. Au travail ! (s’éloigne)
Moi (regardant Catherine avec crainte): Qu’est-ce que j’ai fait…
Catherine (hochant la tête): Plus qu’à trouver un nom à notre Club…

 

 

images

AUTEUR: Belinda Bornsmith
TITRE: Rainbow
ÉDITEUR, ANNÉE: Cyplog, 2018
NOMBRE DE PAGES: 462 pages.

 

 

 

 

 

Il y’ a eut une première réunion, c’était… Hum… Épique? Quoi qu’il en soit, j’aime la romance. Ce genre faisait partie de mes premières lectures de « grands ». Aujourd’hui, je suis bien plus sélective dans mes choix, bien que je ne sois pas contre de me faire de temps à autre une romance « guimauve ». Et cet été, l’envie fut là. Voici « Rainbow » de Belinda Rainbow.

Résumé:
« Une rock star, une étudiante…

Ils n’auraient jamais dû se rencontrer… et pourtant…

Le soir où Lexie croise la route de Kade, le chanteur charismatique du groupe Onyx, elle n’en croit pas ses yeux. Pourtant, il est bien là, en chair et en os, et son rêve le plus fou devient réalité.
La connexion entre eux est immédiate ; l’attirance, tout aussi intense. Mais tout le monde sait que les contes de fées n’existent pas. Il est riche, célèbre, vit à LA, et s’apprête à partir pour une longue tournée mondiale. Elle n’est qu’une petite étudiante de Miami, entamant sa première année d’université. Deux univers aux antipodes l’un de l’autre.Alors, ce moment magique, trop court, ne peut rester qu’un merveilleux souvenir. Mais parfois, il suffit d’un regard, de quelques mots et d’une chanson pour qu’un lien entre deux êtres devienne indéfectible… »


Une romance où une jeune femme arrive à toucher le cœur d’une grande célébrité, d’un(e) prince/princesse ou d’un(e) grand(e) millionnaire n’est pas nouvelle et déjà exploitée à maintes reprises. Ne devrions-nous pas ressentir une certaine lassitude face à cela ?

A priori, j’aurais tendance à vous dire oui, mais ce serait hypocrite de ma part. Petite, j’étais charmée par « Chantons sous la pluie », adolescente, je n’etais jamais lasse de regarder « Coup de foudre à Notting Hill » et plus tard, je frissonnais face à la déclaration d’amour de Christian à Satine dans « Moulin Rouge ». Si j’ai pu rêver avec ces histoires, pourquoi ne pas laisser de même pour les autres ?
J’avais l’idée, cet été, de lire une romance dans le genre qui me sorte de mes lectures habituelles. Coup du destin peut-être, on m’a proposé de lire ce roman qui semblait remplir les conditions de mes recherches. Alors, ai-je aimé ou non?

Tout débute lors d’une soirée… Il était juste là, entouré de plusieurs fans souriantes et aux yeux remplis d’étoiles… Lexi pouvait rester assise à sa table et dire d’un air quelque peu désabusée qu’elle n’était plus cette adolescente amourachée du chanteur du groupe Onyx, Kade… Pourtant… Le coeur battant, les yeux rivés vers lui, elle se met dans la file pour avoir une dédicace… C’est enfin son tour. Kade croise le regard de la jeune femme quelque peu intimidée…

Un coup de foudre immédiat, une romance quelque peu « rose bonbon »… Une lecture légère parfaite ? Malheureusement, cela n’a pas été vraiment le cas pour moi. Des éléments m’ont bloqué durant ma lecture, à commencer par le style. Il m’a causé beaucoup de problèmes. Par moments, nous avons des passages dans un langage familier, parfois crus dans certaines scènes et une utilisation un peu trop fréquente de termes anglais. Et puis d’un coup, la plume devient plus riche et sait poser avec finesse les mots qui nous mettent en totale empathie avec les personnages. Je ne comprends pas ces changements de style qui, pour ma part, ont cassé mon rythme de lecture.
– A rajouter cela, je n’ai pas du tout accroché à l’héroïne Lexi. Ses changements d’humeur sont assez extrêmes au point de m’avoir déstabilisée (ex: sa réaction face aux magazines People m’a fait pousser un petit « sérieux ? » ). Ce qui est dommage, car à mes yeux, cela la rend peu crédible et je me suis demandée si c’est la fan ou la jeune femme qui est tombée amoureuse de Kade.

En dehors de ces éléments qui ont atténué mon enthousiasme, je le redis encore mais certains passages du roman sont vraiment touchants, surtout concernant Kade et de ce qu’il doit surmonter. Quant aux autres membres du groupe, ils sont aussi intéressants. J’aurais aimé que l’on sache un peu plus sur eux, car il y’ avait là du potentiel et une possibilité d’apporter une véritable profondeur au récit.
Et bien que la romance soit « rose bonbon » et peu crédible au vu des peu de contraintes que rencontre le couple malgré le statut de célébrité de Kade, elle peut être plaisante à suivre car elle est pleine de bons sentiments.
Et puis qui n’a pas rêvé, en tant que fan ou ancien fan, que sa célébrité préférée, ne voit que vous au milieu de la foule et succombe à vos charmes ? Je vous avoue, plus jeune, ce fut mon cas pour un acteur… Ou deux… Bref !

Conclusion:

Même si la romance de Lexi et Kade ne m’a pas fait rêvé personnellement, cela ne veut pas dire que ce ne soit pas le cas pour vous. Si vous aimez les romances sans prise de tête, avec quelques passages émouvants et une touche (dose) d’érotisme, alors laissez-vous tenter par cette histoire d’amour.

Pour ma part, sachant que la romance est peu crédible et quelque peu clichée, je m’en vais regarder de nouveau « Moulin Rouge » pour me laisser emporter par les notes de « Your Song »

(Image à la une de Benjamin Goutte – Portrait du chanteur Chris Cornell )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :