Midnight Sun, de Stephenie Meyer

(Image à la une de BlueAbyss17404)

 

AUTEUR: Stephenie Meyer
TITRE: Midnight Sun
ÉDITEUR, ANNÉE: Hachette, 2020
NOMBRE DE PAGES: 810 pages

 

 

 

 

 


Après un « hiatus » de plusieurs semaines sur mon blog, me voici de nouveau présente et en bonne condition pour reprendre mes chroniques. Et, une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’une grosse sortie de ce mois d’août. Prêts pour un voyage nostalgique vers Forks ?
Voici « Midnight Sun » de Stephenie Meyer

 

 

Résumé:
« Midnight Sun est le roman tant attendu par les fans de la saga Twilight, où Edward Cullen raconte de son point de vue l’histoire relatée dans Fascination, le premier tome du cycle. »

 

Ah ! Twilight… Tant aimé, mais aussi tant conspué. Quel que soit le sentiment que l’on ressent pour cette saga, il faut avouer qu’elle nous aura marqués d’une certaine façon. Me concernant, mon intérêt pour l’histoire d’amour entre Bella et Edward n’est vraiment apparu que lorsque le dernier volet allait sortir au cinéma. À force d’entendre des avis si contradictoires, que ce soit pour les romans ou l’adaptation, j’ai voulu faire mon propre avis. Et pour résumé celui-ci qui se base seulement sur les romans, il est clair qu’il y’a des points problématiques… Mais pas au point que la saga soit fustigée sur la place publique. Je vous conseille d’ailleurs de regarder une très bonne analyse de Lindsay Ellis, « Dear Stephenie Meyer » (sous-titré en français) sur ce sujet.

Et bien que je sois peu friande de romans reprenant l’intrigue à travers le point de vue d’un autre protagoniste, je me suis laissé tenter lorsqu’une amie me l’a prêté pour avoir mon avis. Pourquoi ? Tout simplement, j’espérais en savoir plus sur la famille Cullen, mais aussi sur l’univers vampirique dans lequel ils évoluaient.
L’autrice avait elle répondu à mes espérances et ma lecture fut-elle des plus captivante?

Malheureusement, je suis ressortie avec un sentiment mitigé. J’avais quelques craintes en commençant l’histoire et certaines se sont confirmées. Tout d’abord, ma vision d’Edward qui ne s’est pas aller en s’améliorant. Bien que compréhensive face à ses sentiments qui se bataillent en lui et son désir de ne pas vouloir « damner » sa dulcinée, je fus lasse que tout cela fut répété, de long en large, sur plusieurs chapitres. Et quant aux raisons qu’il se donna pour surveiller la jeune fille, même quand elle dormait, je… Enfin, c’est comme-ci on me disait que c’était aussi mignon que la scène dans « Paranormal Activity » où Katie, debout près du lit sans bouger, regardait Micah endormi pendant plusieurs heures ! Bref !
Enfin, concernant leurs différentes rencontres, selon sa perspective, ont certes apporté quelques éléments, mais pas assez pour m’éviter de sauter des pages, car là encore, l’impression de répétitions était forte.

Pourtant, même si j’ai ressenti beaucoup de longueur et quelques agacements avec Edward, la lecture ne fut pas dénuée d’intérêt. J’ai beaucoup apprécié les passages avec le reste du clan Cullen qui nous apprend pas mal de choses. Nous avons, pour exemple, Emmett qui est bien plus développé ici. Il est toujours aussi taquin, mais il a aussi un lien très fraternel avec Edward. D’ailleurs, il s’excuse toujours auprès de lui quand il prend le parti de Rosalie.
Concernant leur vie de famille atypique, on découvre comment chaque membre est venu l’agrandir. On a un aperçu des divers événements qui les ont marqués, ainsi que la période où Edward s’est éloigné de Carlisle et Esmée. Enfin, nous avons leurs réactions et pensées face à l’arrivée de Bella dans la vie d’Edward et dans la leur. Et je pense que c’est cela, le plus grand intérêt de ce roman. Cela apporte une véritable nouveauté à ce récit qui fut déjà rapporté par le regard de Bella, mais c’est surtout, selon moi, une manière de satisfaire la curiosité des lecteurs sur cette famille forte appréciée.

Et ce fut aussi l’une des sources à ma déception. J’aurais aimé que l’autrice ne se soit pas concentrée à nous rejouer des scènes, déjà connues, sans que cela apporte de grandes nouveautés. Et j’aurais bien plus apprécié qu’elle multipliât les échanges entre Edward et sa famille, voire même d’autres vampires (sans avoir la sensation que ce ne soient de simples « caméos »).

Conclusion:
L’ une des choses que je reprochais dans la saga Twilight, c’était de n’avoir effleuré que la surface de l’univers vampirique créée par l’autrice. Je pensais que mes attentes seraient en partie satisfaite avec ce roman, mais ce ne fut pas vraiment le cas. Je suis même quelque peu déçue.
Malgré tout, je pense que pour ceux qui ont adoré la saga, c’est une bonne source de nostalgie pour rejouer la rencontre de Bella et Edward tout en sachant comment ils ont vécu chacun ces instants.
Pour ma part, au delà de ma déception, retourner à Forks et revoir la famille Cullen fut, tout de même, plaisant.

 

 

 

 

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je crois que nous sommes nombreuses à avoir le même ressenti sur Midnight Sun 😉

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Oui, c’est ce qui me semble bien avoir vu, que se soit dans ta chronique ou celles d’autres blogs. Profite pour t’envoyer un gros câlin 😀 !

      Aimé par 1 personne

  2. Karine:) dit :

    Je vais un jour finir par le lire, même si je sais à quoi m’attendre. Trip nostalgie!

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      C’est vrai que c’est une bonne source de nostalgie 😀 ! J’espère juste que tu ne ressens pas trop les longueurs.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s