« Belles de Shanghai » d’Amy Tan

Une jolie photo…

Moi (regardant les vitrines d’un Antiquaire): Chéri, regarde ces vieilles photos. Et cette femme chinoise. Quelle est belle!
L’antiquaire (arrivant derrière nous): C’est la concubine d’un grand maître chinois, sa troisième épouse. Il l’adorait littéralement. C’est la seule de ces 4 femmes qui fut prise en photo.
Chéri (contemplant la photo): Les autres épouses devaient être très jalouses.
L’antiquaire (souriant): Oh que oui ! La vie de concubine n’est guère facile surtout si vous n’êtes pas la première épouse.
Moi (jetant un coup d’œil à Chéri et en rigolant): Comme quoi, c’est mieux la monogamie.
Chéri (Éclatant de rire): Tu m’étonnes ! Pour rentrer et retrouver 4 furies qui se battent.
Moi (Le narguant): Dis surtout que tu aurais peur que 4 femmes s’unissent pour te faire comprendre qui est ce qui commande à la maison.

 

 

511de0wld2bl

 

AUTEUR: Amy Tan
TITRE: BELLES DE SHANGHAI
EDITEUR, ANNEE: Charleston, 2016
NOMBRE DE PAGES: 640 pages.

 

 

 

Alors que la journée touche à sa fin, je savoure les derniers mots de mon roman. Pendant une semaine, lors de mes trajets quotidiens et mes soirées de libres, j’ai accompagné Violet durant une grande partie de sa vie: de jeune enfant gâtée, à courtisane dans la maison du Chemin de Jade Secret, à mère… Bref ! Une vie remplie d’épreuves, de joies, de douleurs, de colère. La vie d’une femme dans la Chine du début du XXème siècle, dans « Belles de Shanghai » d’Amy Tan

RÉSUME:
« Début du XXe siècle à Shanghai. Violet Minturn est la fille d’une Américaine qui tient un club huppé, la Maison de Lulu Mimi, lieu de rencontres de riches Occidentaux et Asiatiques. Mais derrière les riches tentures, c’est aussi la maison de courtisanes la plus distinguée de Shanghai. C’est dans cet univers que grandit Violet, petite fille au caractère bien affirmé. Lorsqu’elle découvre que son père n’est pas mort comme elle le croyait, et que celui-ci est d’origine chinoise, c’est un choc. Alors que la situation politique du pays devient de plus en plus instable, sa mère tente de partir avec elle pour San Francisco, mais est piégée par un ancien amant. Violet, 14 ans, est vendue comme courtisane vierge à une maison close, et Lulu reçoit bien la confirmation – fausse – de la mort de sa fille…

Entre la perspicacité et l’humour sarcastique d’Amy Tan, Belles de Shanghai traite de la relation profonde existant entre mères et filles. L’histoire d’un traumatisme hérité, de désirs et de tromperies, mais avant tout du pouvoir et de la persévérance de l’amour. »

J’ai enfin le plaisir d’être de nouveau happée par une histoire très intéressante, ayant lieu dans une époque qui m’a toujours intriguée et se déroulant sur le continent asiatique. Il y’a longtemps, j’avais lu « Geisha » d’Arthur Golden et sur la condition de vie de ces femmes au Japon durant la même période que « Belles de Shanghai ». C’était avec une grande curiosité que je voulais découvrir les points similaires et différents entre geisha et courtisane.

Violet est une jeune fille a fort caractère, qui se pose des questions sur ses origines (Est-elle à moitié chinoise? Son père est-il mort? Qui est-il vraiment? ) et regardant avec une certaine maturité la manière dont sa mère dirige le club le plus huppé de Shanghai et les différentes « fleurs » (courtisanes) qui y sont employées. J’étais assez surprise du comportement de Violet envers les chinois. Puis, je me suis demandais si son attitude est aussi dû, en plus de ses idées de supériorité des occidents,  à toutes ces questions sur son origine et la peur des désagréments que peut  lui apporter son métissage. Les années passent et l’absence de réponses de sa mère, à ses questions, empoisonne leur relation. Puis l’histoire de la Chine se retrouve chamboulée par la chute de l’Empire Chinois entraînant des répercussions sur la présence des occidents dans le pays. Alors qu’elle devait quitter l’Asie pour les Etats-Unis avec sa mère, le destin en a voulu autrement. Et c’est avec empathie, que nous suivons l’histoire de Violet, tout en découvrant les mœurs chinoises et le statut des femmes à cette époque.

Habituée par d’anciennes lectures et films vus sur cette période de l’histoire de la Chine, je me suis sentie « comme un poisson dans l’eau » pour suivre ce roman sur trois générations de femmes de la même famille, dont la plus importante, Violet. Beaucoup de lecteurs ont mis en avant la relation mère-fille qui est un des thèmes principaux . Car à travers ses différentes relations, l’auteur nous montre l’influence qu’elles ont sur la future vie d’adulte d’une jeune fille et sur son future rôle de mère. Mais ce qui a aussi retenue mon attention, c’est la condition de vie des femmes chinoises à cette époque:
– Qu’elle soit courtisane (Avoir une place dans une des meilleurs maisons, savoir ruser et se méfier des autres courtisanes, les différentes règles à suivre pour ne pas se compromettre, avoir un bon protecteur, devenir épouse ou concubine et surtout, ne pas finir dans un bordel sordide)
– Ou épouse/concubine (Qu’elle soit la première épouse ou la concubine, la rivalité est souvent présente entre les différentes femmes. Pour avoir les faveurs du maris et les privilèges au sein de la maison, tous les coups semblent permis. Mais parfois, de la solidarité peut se nouer entre elles. Violet va l’apprendre à ses dépens. D’ailleurs, je peux vous conseiller l’excellent film traitant de ce sujet « Épouses et Concubines » de Zhang Yimou).
Ainsi que les différents rôles que Violet va jouer dans sa vie, oscillant entre la culture occidentale et la culture chinoise (pour exemple: épouse américaine / épouse chinoise).

 

Autre point marquant du roman, ce sont les autres personnages que rencontrent Violet. Ils sont très bien développés et apportent une grande force à la trame de l’histoire: Citrouille Magique qui sera comme une mère de substitution pour Violet; Loyauté qui fut son premier protecteur, son 1er amour pleine de passion et de jalousie, l’homme qui sera toujours présent pour elle; Edward, la tendresse de son amour ouvrant le cœur de la jeune femme, leurs fugaces années de bonheur et leur petite Flora; Perpétuel symbolisant un des mauvais choix de Violet etc… L’auteur a su nous offrir une belle galerie de seconds personnages.

Sa plume arrive à nous guider à travers la Chine du début du XXème siècle. On s’imprègne vite des conditions de vie de cette époque, apprenant les relations compliqués entre l’Asie et l’Occident, et on suit avec intérêt et empathie la vie de Violet. La lecture est agréable mais deux passage m’ont semblé bien long: lorsque Citrouille Magique expliquer les règles que doivent suivre une courtisane à Violet. Ayant déjà une idée de la chose, j’ai survolé ce passage. Puis j’ai été assez surprise du changement de narration entre Violet et sa mère afin de connaître le passé de celle-ci. Je l’aurai mieux vu dans leurs correspondances et beaucoup moins long. Malgré ces petites longueurs, j’ai beaucoup apprécié cette lecture.

 

CONCLUSION:
« Belles de Shanghai » est un beau roman sur le destin d’une concubine dans une Chine en plein chamboulement historique et les relations mères/filles avec ses répercussions sur la vie à toutes deux. On voit Violet évoluer sous nos yeux, la force de l’amour d’une mère pour son enfant, le poids des traditions en Chine, la condition de vie des femmes chinoises et les relations amoureuses. Tous ces thèmes nous livrent une histoire fort intéressante, que l’on suit jusqu’à la dernière ligne.

Je conseille ce livre à tous ceux qui aiment les personnages féminins forts, bravant un destin non voulu dans une époque marquante de notre Histoire.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. C’est une belle chronique que tu as écris là ! ❤
    Après ton avis, j'ai bien envie de me faire ma propre idée 😉

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Franchement, c’est une belle lecture à découvrir 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s