« Animale: La prophétie de la Reine des Neiges » de Victor Dixen (Challenge les filles de Mrs Bennet #2)

Dans le monde merveilleux du travail…
Moi (En secouant la tête, de droite à gauche): Ce n’est pas possible. Elle n’est pas aussi horrible que ça!
Ma collègue Catherine (mordillant sa touillette nerveusement): Je t’assure! Les gens sont pétrifiés dès qu’ils croisent son regard. Une véritable Reine de Glaces!
Moi (La taquinant): Bien sûr! Je parie qu’elle a  aussi une salle de tortures dans son bureau pour punir les méchants employés non obéissants.
(Interrompu par le bruit de claquement de talons s’approchant de nous…)
La directrice (D’un ton froid): Bonjour. Kloliane de la section jeunesse, je suppose ?
Je suis Mme Andréas, la nouvelle directrice. Je vous trouve enfin (regardant sa montre)… A la machine à café à 10 minutes de l’ouverture de la librairie.
Je veux que vous me m’apportiez un rapport sur les ventes du rayon jeunesse du mois de février. Je veux aussi avoir la liste complète des fournisseurs choisis et de leurs tarifs pour la soirée spéciale « Fantasy ». N’oubliez surtout pas de bien préparer le voyage et l’accueil des auteurs qui y seront présents pour les dédidaces. Je veux qu’ils gardent un bon souvenir de nous pour leurs futurs promotions. Et présentez-moi l’épreuve choisie pour les cartons d’invitations. Soyez dans mon bureau à 11 heures avec tous ses documents.

Catherine (La regardant s’éloigner et murmurant):  Je te l’avais dit. Quelle froideur! Ça va aller… Klo…
Moi (Figée, les yeux dans le vague):
Catherine (Me secouant): Klo ! Réagit ! (Se tournant vers une autre collègue) Nadia, apporte moi un café bien chaud vite ! Kloliane a succombé devant la Reine de Glaces !

 

animale,-tome-2---la-prophetie-de-la-reine-des-neiges-651653
AUTEUR: Victor Dixen
TITRE: Animale, la prophétie de la Reine des Neiges
ÉDITEUR, ANNÉE: Gallimard Jeunesse,  2015
NOMBRE DE PAGES: 448 pages

 

 

 

Participant au challenge « Les filles de Mrs Bennet »  je devais choisir un livre dans le thème « Lire un livre dans lequel les personnages se retrouvent après une longue période» pour le mois de Février.

11h30… Assise à mon bureau, une tasse de café entre mes mains tremblantes, mon entretien, avec ma directrice, est fini. Brrr.. Je ressens encore des frissons dans le dos, mais je pense m’être bien sortie. Je ne peux pas m’empêcher de sourire au petit nom que mes collègues lui ont donné, « Reine de Glaces ». Puis mon esprit dérive sur le conte d’Andersen et je me demande qu’elle a été sa source d’inspiration.
Voici une des réponses possibles, avec « Animale: La prophétie de la Reine des Neiges » de Victor Dixen.

RÉSUME:
« Et si le plus merveilleux des contes cachait le plus sombre des complots ?
1833, sur une île perdue du Danemark.
Elle s’appelle Blonde, il se nomme Gaspard.
Elle est animale, il est fou d’elle.
Le destin s’apprête à les arracher l’un à l’autre : ils sont les victimes d’une prophétie qui bouleversera le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l’énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?
Une héroïne prête à tout pour retrouver celui qu’elle aime, un ennemi insaisissable, une quête éperdue.
Dans la suite captivante des aventures de Blonde, Victor Dixen compose une fresque éclatante qui mêle l’Histoire aux légendes du Nord. »

Lorsque je débute une série, j’ai toujours cette peur que, après avoir apprécié le 1er tome, je ressente de la déception dans les volumes suivants. J’en ai eu, malheureusement pour quelques romans et mangas, mais j’ai eu aussi de belles surprises dont je les garde amoureusement dans ma bibliothèque.
Si vous avez lu ma chronique sur « Animale: La malédiction de Boucle d’Or », vous savez déjà que j’avais beaucoup apprécié ma lecture. Et c’est avec excitation et une petite appréhension que je me suis lancée dans ce second tome d’Animale.

Après avoir fui la police et les sbires du comte de Valrémy, Blonde et Gaspard ont trouvé refuge sur l’île « Sans nom », non loin du Danemark. Ce même lieu qui fut, un temps, le repère des parents de la jeune femme et des Homme-Ours (Les bersekers). Durant un été, ils ont pu profiter d’un moment de paix. Mais un danger, bien plus terrifiant que leurs ennemis, va tout briser.
A partir de la visite inattendue d’un grand navire surnommé « Le Bucentaure » sur l’île, l’avenir de notre couple va être chambouler et marqué par la présence de la Reine de Neige.

Je suis toujours sous le charme de la plume de Victor Dixen. C’est un récit fluide, et très dynamique qui nous emporte dans les aventures de Blonde. Notre héroïne, pressée par le temps,  désire ardemment  sauver l’homme qu’elle aime et empêcher la réalisation du plan machiavélique de la Reine des Neiges.
Elle croisera d’ailleurs la route d’un homme dont le nom vous dira sûrement quelque chose: Hans Christian Andersen.
Ce grand auteur nous est présenté alors qu’il souffre du « syndrome de la page blanche ». Pris d’affection pour le jeune couple, il deviendra un grand soutien pour Blonde et puisera dans cette aventure, la source pour créer ses plus beaux contes (La petite fille aux allumettes, la petite sirène, etc…)
De cette rencontre, la narration se séparera entre les lettres de Blonde et les actions présentes décrites par Andersen. L’histoire a un très bon rythme et nous plongeons avec délice dans l’intrigue.

Blonde, belle héroïne charismatique, dévoile au fil de ses pages,  un immense courage devant les obstacles qui se dressent sur son chemin. J’ai admiré sa force et sa détermination. Nous avions les prémices dans le premier tome, et tout son éclat, dans ce second. Tout au long de sa quête, nous aurons le plaisir de retrouver des personnages familiers: Mme Lune, Maître Gregorius, les soeurs Ursulines (surtout Soeur Marie Joseph)… Mais aussi de nouvelles amitiés qui auront un écho avec les personnages du conte que croisent Greta lors sa quête (ex: la magicienne et ses fameuses « Fleurs ».)
Ils ont tous un rôle importante pour l’avancement de l’intrigue et on s’attache autant à eux que pour le couple de Blonde et Gaspard.

Et quel plaisir de tomber sur une antagoniste terrifiante! Il ne faut pas oublier que la Reine des Neiges n’est pas une jeune femme qui ne sait pas contrôler ses pouvoirs (n’est-ce pas Elsa ?), mais un personnage beaucoup plus sombre. Nous avons, ici, une figure ténébreuse, qui a formé un projet néfaste pour l’ensemble des hommes. Et de ce plan, l’auteur y noue parfaitement des éléments historiques et légendaires nordiques.

En parlant d’éléments historiques, j’ai énormément apprécié l’utilisation de la figure de l’Aiglon, Napoléon II, tel un pion de cette intrigue comme il a été de son vivant, lors de la chute de l’Empire. Découvrir quelle destinée la plume de l’auteur accorde à ce jeune homme  m’a intrigué. Et j’ai savouré à l’apprendre.

Si je devais faire un tout petit reproche à ce roman, c’est que j’aurais aimé avoir une narration de la part de Gaspard pour savoir ce qu’il a ressenti durant ces longs mois auprès de la Reine des Neiges. Mais ce petit détail ne m’empêche pas d’avoir aimé cette lecture !

CONCLUSION:

Avec un sombre complot couvert par la pureté de la neige, Victor Dixen nous livre de la pointe de sa plume, une superbe réadaptation du conte de la « Reine des Neiges ».
J’ai traversé les saisons avec Blonde, souhaitant qu’à chaque jour qui passe, qu’elle retrouve le Gaspard qu’elle a aimé. J’ai voulu voir tomber « les dernières chaînes » qui empêche notre héroïne de vivre librement avec ceux qu’elle aime.
Je voulais enfin connaître la destinée que l’auteur offrait à cette jeune fille qui vivait, il n’ y a pas si longtemps, confiner dans un couvent.

La plume de l’auteur me charme toujours autant: fluide et agréable, elle arrive à me plonger entièrement dans cette lecture. C’est un plaisant voyage dans l’Europe du XIXème, après la chute de Napoléon 1er, sous le prisme des contes et légendes. Au long de ses deux tomes, sa belle héroïne connaît une très belle évolution et les deux intrigues se suivent parfaitement.
Ce diptyque fait partie de mes belles lectures de l’année 2016 et c’est avec beaucoup de soins et de tendresse, que j’ai rangé l’histoire de Blonde, la fille ourse, près des séries complètes qui m’ont marqué.

 

(Image de kelleybean86)

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. millemircea dit :

    Je suis toujours amoureuse de tes chroniques… ! Tu travailles vraiment dans une librairie ? 😮

    Aimé par 1 personne

    1. klolianebooks dit :

      Merci ^^ Oui, je travaille dans une librairie mais spécialisée dans les livres anciens. Heureusement, je n’ai pas une telle patronne ! Sinon, je serai accro au café 😀

      J'aime

      1. millemircea dit :

        J’imagine l’horreur d’avoir une telle patronne !

        J'aime

      2. klolianebooks dit :

        J’imagine bien des employés tremblant dans leurs rayons qui t’indique quels livres achetés tout en jetant un regard affolé vers le bureau ouvert au fond du couloir où trône la patronne au sourire carnassier.

        Mouhahaha ! Pas envie bosser là bas lol !

        J'aime

      3. millemircea dit :

        Je démissionnerai direct !

        J'aime

  2. J’ai déjà entendu parler de cette saga de Victor Dixen mais je n’avais jamais été vraiment attiré par le premier tome! Celui-ci m’intéresse beaucoup plus du fait qu’il reprend le conte original de la Reine des Neiges que j’aime beaucoup. Le personnage de cette reine glaciale (bien différente d’Elsa en effet) me semble très intéressant et j’adorerais la voir adapter dans un roman. Alors je vais reconsidérer mon avis sur cette saga! Au passage, je tiens à te dire que je découvre ton blog et j’aime beaucoup ce que tu écris !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s